<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 09 mars 2004
par Denis Boudreau

Manifestation pacifique et demande de destitution

"La culture est dans le rouge".

Voilà le slogan de la manifestation à laquelle j'ai pris part ce matin pour s'opposer à la volonté du gouvernement Charest de sabrer 35 millions dans la culture au Québec. Quand on sait que, simplement pour se mettre à niveau avec la hausse du coût de la vie, la culture au Québec aurait besoin de recevoir 95 millions de dollars supplémentaires seulement pour l'exercice 2004, dans le but de préserver les acquis si dûrement mis en place depuis les dernières années, c'est donc une coupure draconienne de 130 millions de dollars à la culture que s'apprête à opérer le gouvernement libéral de celui que la population a d'ores et déjà affectueusement baptisé "Patapouf Premier".

Concrètement les coupures du libéral en matière de culture, signifient :

  • un appauvrissement désolant de la richesse des productions culturelles au Québec de tous les ordres ;
  • une centralisation du domaine culturel dans les grands centres (principalement les villes de Montréal et de Québec) ;
  • la mort de la plupart des efforts culturels en région, qui verront leurs subventions fondre comme neige au soleil.

Pûrement et simplement inacceptable, mais pas forcément surprenant de la part d'un gouvernement rétrograde et condescendant qui, par ses nombreuses politiques de coupures massives, est en train de nous replonger dans l'univers de la période Duplessienne.

Parlant de neige qui fond, je suis toujours aussi soufflé par l'énergie extraordinaire qui se dégage d'une manifestation de cet ordre. J'imagine qu'il faut vraiment avoir participé à une manif pour comprendre de quoi je parle à l'instant. Le grognement sourd d'une population qui s'oppose, la synergie d'un groupe qui défie l'autorité pour exprimer son mécontentement, la force tranquille de centaines de voix qui s'unissent pour scander à l'unisson : "Monsieur Charest. Monsieur Charest, dormez-vous ? Dormez-vous ? Sonnez les matines, sonnez les matines. Ding, dang, dong. Ding, dang, dong".

Ça vous redonne furieusement l'impression d'être en vie, de participer activement à l'élaboration d'une société meilleure, plus en ligne avec de vraies valeurs. Dans la naissance d'un printemps montréalais, avec des rigoles d'eau qui courent le long des rues et des crottes de chiens qui pointent partout, avec cette douce brise printanière qui nous soufflait au visage, les gens étaient beaux, beaux d'une détermination féroce.

Combien de temps attendrons-nous encore, combien d'autres affronts essuirons-nous avant de destituer Patapouf ? De mémoire, je n'ai jamais vu un gouvernement faire si peu la satisfaction du peuple. Mon seul regret dans cette manifestation fût de ne pas avoir ma caméra, ni d'avoir pu blogguer l'évènement live sous connexion sans-fil étendue ; mes propos auraient été beaucoup plus vifs et incisifs dans le feu de l'action.

Denis Boudreau | 2004.03.09 @ 12:27

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.03.09 @ 18:19 par Tetsuo

ooopss ca ressemble a la france ton pays ... ici c la meme y a que les nom qui change ...

Haut retour au début de la page

2004.03.09 @ 18:40 par Bleizig

'De mémoire, je n'ai jamais vu un gouvernement faire si peu la satisfaction du peuple'

Qui les a élus? Ils ont bien caché leur jeu au départ? Tu penses que certains sont satisfaits de cette situation?

Haut retour au début de la page

2004.03.10 @ 10:38 par Gloom

Ah, c'est pour ça que le nouvel album de Jorane n'est même pas encore en belgique (je rigole hein).

Apparament, c'est la nouvelle mode des gouvernement de part le monde http://chastel.tuxfilter.... enfin, ici, le vent à l'air de commencer à tourner d'après ce que je viens de lire en diagonale sur le site pré-lié.

N'empèche, vivement qu'il arrive ici le nouvel album de Jorane. :-)

Haut retour au début de la page

2004.03.10 @ 15:35 par HUC Stéphane

Moi, tous ces délires politiques me font de plus en plus penser à une implosion des systèmes économiques de ces divers régimes...

mais, bon, ce n'est que le point de vue d'un béotien en économie et politique :(

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)