<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

samedi 17 janvier 2004
par Denis Boudreau

Ah !, si seulement...

Faut que je vous avoue un truc, j'aime bien m'entourer de gens qui sont "plus intelligents" que moi. C'est un peu comme avoir des amis plus riches que soi, on dirait que ça engendre une motivation à la fois forte et subtile à aller de l'avant, à se dépasser pour concrétiser ce à quoi on aspire. Prenez par exemple les plus imposants profils de la blogosphère sur les standards Web ; il y a des grosses pointures là-dedans, autant chez nous les francophones, qu'ailleurs. Me frotter à eux depuis près de deux années a largement contribué à faire de moi un meilleur développeur Web, à élargir ma vision de ce que pouvait devenir le Web.

Tous ces gens très influents (dont les incontournables Karl et Tristan), à l'instar d'amis plus fortunés, m'ont enrichi considérablement de par leurs connaissances, leurs opinions et leurs expériences. En revanche, ils m'ont aussi permis d'avoir suffisamment de choses à dire pour construire cet humble domaine que vous ne détestez pas visiter à l'occasion et d'y retransmettre un peu de moi, de mes propres opinions, connaissances et expériences.

Ne serait-ce que pour cette unique raison, la tenue d'un carnet Web orienté comme celui-ci en valait largement la peine. Toute l'expérience d'un marché encore immature et inconscient n'aurait pu me permettre de découvrir toutes ces notions que je me suis appropriées, pas plus qu'aucune école ou centre de formation actuel n'aurait pu me transmettre une vision aussi limpide de ce que devrait être le Web. Alors que certaines personnes s'enorgueillissent de travailler dans le domaine du multimédia, j'ai la chance de réaliser que notre industrie est loin d'être le bout du monde. À vrai dire, elle est plutôt simplement l'ombre de ce qu'elle pourrait être. Certains se décourageraient d'une telle prise de conscience. Personnellement, cela ne fait qu'accroître ma motivation à participer à son assainissement.

Cette prise de conscience, c'est justement à ces gens "plus intelligents" que moi que je la dois. Ce sont eux qui me permettent d'ouvrir mon esprit et de remettre en question le Web qui m'entoure. Ainsi, lorsque je lis des réflexions comme le plus récent billet de Darken, je me mets soudainement à regretter de ne pas disposer de plus de connaissances techniques. Comme j'aimerais m'associer à lui et Anubis pour prendre les choses en main et tenter de recréer les outils de base de l'informatique qui sont depuis toujours, causes de tants d'insatisfactions : un système d'exploitation, un navigateur, un clavier, etc.

Je n'ai pas à chercher très loin pour trouver des sources d'inspirations extraordinaires; Bleizig, à qui nous devons tous la dynamisation de C² en est un parfait exemple. Mais bon, étant beaucoup plus orienté dans le domaine intégration, design et interfaces que programmation, je dois me résoudre à les observer à distance. Il y a des jours come ça où mes limites me pèsent plus que d'autres. Mais bon, je me console toutefois en me disant que j'ai aussi mon utilité ! ;-)

Denis Boudreau | 2004.01.17 @ 07:57

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.01.17 @ 10:03 par Normand Lamoureux

Comme je te comprends mon cher Denis! Il m'est arrivé plus d'une fois dans ma vie d'entrer dans une bibliothèque et de me sentir totalement submergé par la montagne de savoir qui y dormait.

Sur un blog comme le tien et les autres que je fréquente depuis peu, cette impression est d'autant plus percutante que le savoir y est exprimé d'une manière bien vivante... et souvent par des gens bien plus jeunes que moi!

Malgré tout le chemin parcouru, comment ne pas me sentir petit devant ce qu'il me faudrait encore connaître? À vouloir rivaliser avec les Darken, Meunier, Boudreau, Dubost, Nitot et compagnie (si si, je te mets du nombre), j'y perdrais certainement tout ce qu'il me reste de confiance en moi.

Il reste que c'est en plaçant sur l'épaule des géants qu'on peut espérer voir aussi loin qu'eux. Comment ne pas vous être reconnaissant de m'y laisser grimper?

Un lecteur assidu et enthousiaste.

Haut retour au début de la page

2004.01.17 @ 12:38 par Mathieu Charrier

Tout comme monsieur Lamoureux, je suis heureux depuis peu de pouvoir escalader des montagnes sur l'épaule de géants pour voir ce qui se cache derrière...

Mais vois-tu, cher Denis si pour toi ces références du web sont des géants, lors de ma première visite de ton blog je me suis également senti petite souris à coté d'un maître du design d'interface et de l'implémentation...

Ce relativisme qui me saute aux yeux à la lecture de ton billet m'encourage à bosser pour apprendre encore et toujours auprès de ceux qui nous font bénéficier de leurs expériences et de leurs connaissances. Ils ne perdent rien et nous gagnons tellement.

Merci pour ton boulot !

Nota : il me semble que le lien vers le blog de monsieur Nitot a un petit problème href='http:www.standblog.com'

Haut retour au début de la page

2004.01.17 @ 14:27 par Anubis

J'ajouterais à cela qu'il est très bon de s'entourer de gens plus compétents pour apprendre, mais qu'il est aussi toujours bon de s'entourer de gens moins compétents mais désireux d'apprendre.

Je trouve qu'il n'y a rien de plus formateur qu'une petite wulgarisation pour quelqu'un qui n'a pas les mêmes connaissances que vous sur un sujet et qui souhaite les acquérir.

Et quand plusieurs domaines se mélangent, chaque participant connaissant chacun son domaine, on ne peut que mieux travailler et se réjouir de ce que l'expérience pourra apporter à tous.

Merci Denis.

Haut retour au début de la page

2004.01.17 @ 15:56 par mauriz

Je suis d'accord avec Anubis. J'aime bien lire les blogs écrits par des gens plus compétents que moi (comme celui-ci). J'apprend beaucoup à travers tous les billets que je lit.
Continue ainsi :-)

Haut retour au début de la page

2004.01.17 @ 17:20 par Bleizig

Je tiens à remercier tous les lecteurs qui prennent le temps de nous envoyer un p'tit email pour nous parler des bugs qui se sont malicieusement glissés, pour nous aprendre que telle ou telle fonction php est très utile et permettrait de rendre ce site encore meilleur ou pour nous parler d'une fonctionnalité qu'ils aimeraient bien avoir sur CYBERCodeur.
Grace a vous, j'en apprends tous les jours et j'ai énormément de plaisir à développer.
Alors ... un grand merci !

Haut retour au début de la page

2004.01.17 @ 21:09 par Benoit Piette

Je vais aussi rajouter mon 'me too!' aux commentaires.

J'ai commencé il y a très peu de temps à m'intéresser vraiment aux blogues, et j'y ai vu une mine d'information particulièrement intéressante et une communauté qui semble très ouverte aux idées et aux discussions.

Cela dit, je n'ai d'autre choix que de commencer à m'impliquer un peu dans cette communauté, si je veux, moi aussi, pouvoir me placer sur l'épaule de ces géants (ou demi-géants, pour ne pas trop gonfler des orgueils ;-)).

Je suis très impréssionné par la qualité des blogues et je me pose souvent cette question : où trouvez-vous le temps de faire tout cela ?!

Haut retour au début de la page

2004.01.17 @ 22:07 par Bleizig

Rien a voir avec le sujet mais je suis en train de surfer a partir d'un telephone/palmtop et je suis ravi que le site soit aussi utilisable.
Vive les CSS!

Haut retour au début de la page

2004.01.18 @ 06:55 par Talou

Denis, j'aurais bien aimé ne pas participer au concert des gens d'accord, mais pas question de se censurer ;o)
Comme toi, je vois les autres en levant le nez en l'air : vous tous, bloggeurs des standards me semblez des, hum, monstres sacrés ; mais tu en fais partie. L'effet de l'écran sans doute : lisant les paroles de ces gens pleins de bons sens et de connaissances, participant à des débats passionnants et stimulants, je ne peux que constater mes méconnaissances et mon incapacité (non technicien de formation, je rêve comme Lucas : http://brebis.org/blog/in... ) , ne les connaissant pas personnellement dans la vie réelle (sur internet, personne ne sait que l'on est une moule... ce coquillage aggripé à son rocher, ou à son écran), j'ai tendance inconsciemment à construire une sorte de pantheon des bloggeurs (oui, blogguer ça a un petit côté people que personne ne peut renier), dont l'accoutumance, voire l'addiction m'inquiètent de plus en plus.

Oui, la qualité des discussions, la nouvelle forme de communication à laquelle nous sommes en train de participer, la possibilité d'approcher des cerveaux, tout cela est particulièrement enrichissant.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)