<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 13 janvier 2004
par Denis Boudreau

Exutoire et censure

Aujourd'hui, pour la première fois en presque deux ans de publication continue depuis l'ouverture de C², je me suis volontairement censuré, c'est-à-dire que j'ai complètement supprimé un billet que j'avais écrit (sur un coup de tête). Certains d'entre vous ont peut-être eu le temps de le lire. En tout et pour tout, il aura été en ligne un peu moins de deux heures... soit le temps que je revienne devant mon ordinateur, que je me relise et que je reprenne mes sens.

Il y a un certain niveau de langage auquel je ne devrais jamais descendre en ces pages. un lecteur me le faisait très justement remarquer suite à ce billet et il avait tout à fait raison. Cet après-midi, aveuglé par la rage, je suis descendu plus bas encore. Si ces propos vous ont offensés, je m'en excuse bien bas. Sur le coup toutefois, ils furent un exutoire fantastique.

Pour ceux qui ne l'auraient pas lu, je m'explique. Ce matin, alors que nous étions tous absents de la maison, un cambrioleur s'est introduit par infraction chez moi, brisant une fenêtre pour nous dérober entre autre chose (nous faisons encore le décompte) :

  • une télécommande illico de Vidéotron (35$) ;
  • un lecteur DVD et sa télécommande (150$) ;
  • une caméra vidéo (1250$) avec plus de 12 heures de film avec mon fils depuis sa naissance (inestimable) ;

Par miracle, tout le matériel informatique est demeuré sur place. Ce soir, je brûle des backups comme c'est pas permis. S'il eut fallu qu'on me vole mon ordinateur, j'aurais perdu tous mes projets personnels et professionnels, mes projets universitaires, mes archives, mes photos, etc. Bref, toute ma vie. Ça aurait été catastrophique.

Il est probablement inutile de vous dire que je suis fou de rage. Je suis particulièrement furieux et peiné de m'être fait voler les deux premières années de vie de mon fils, un souvenir qui m'était évidemment très cher. Tout le reste, ce ne sont que des biens matériels. Mis à part les maux de tête que mes réclamations entraîneront auprès de mon assureur, tout ça se remplacera facilement... Mais ces heures sur vidéo compilaient les plus beaux moments de la vie de mon fils. Ses premières heures, ses premiers pas, ses premiers mots, ses anniversaires, etc. Aucune police d'assurance ne me les rendra. Il n'y a pas de mots pour exprimer mon dégoût envers celui ou ceux qui m'ont arraché ça.

Maintenant, je dois composer avec une fenêtre brisée, que nous avons placardée de fortune jusqu'à ce qu'on puisse me la réparer (l'ironie veut qu'elle ne soit pas conforme, il faut donc passer une commande spéciale) et une nuit qui frôlera les -45 degrés avec le facteur de refroidissement. C'est pas humain. Y'a pas à dire, j'aime vraiment mon quartier et l'hiver québécois. Je veux aller m'installer en Suisse. Ou dans le Sud, ce serait encore mieux. Non, à bien y penser, sur un île déserte, avec une T3, une connexion sans-fil et un régime de bananes.

Denis Boudreau | 2004.01.13 @ 22:51

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2004.01.14 @ 01:36 par Moosh

Personnellement j'ai vu le message graçe à ce fabuleux mozilla qui m'ouvre ton blog quand quelque chose y change. la page était restée ouverte jusqu'a ce que je revienne devant mon pc.

Mais je n'ai pas su envoyer de commentaire sur le moment, apparement le message était déjà enlevé.

Toujours est-il, ne t'inquiète pas, ici de l'ot' coté de la grande flaque, on a rien compris. J'ai identififé des tags comme 'calisse' mais tu aurais exprimé ça en termes du capitaine Haddock (cfr url) qu'on aurait tout autant perçu la colère qui t'avait envahi.

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 04:25 par s t e f

Juste un petit mot de sympathie...

Que veux-tu qu'on ajoute à ce que tu as dit ?

Ah si : note mentale, penser à faire des backups en rentrant à la maison ;-)

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 05:42 par Normand Lamoureux

Tu as toute ma sympathie, Denis. Je suis tout particulièrement touché de voir que tu as le coeur à la bonne place. Merci pour cette leçon d'humanité. À mon tour de courir faire des copies de sauvegarde...

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 06:50 par Olivier

J'avais aussi vu passer un article sur une interview qui a été supprimé.

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 07:13 par CYBERcodeur

C'est pas fou ça le Capitaine Haddock. J'en prends bonne note.

J'ai passé une bonne partie de la soirée à 'back-uper' plus de 15 gigs de données. Incroyable de penser que je n'avais pas fait de copies de sauvegarde depuis des mois. Il n'y a que des gens en informatique pour être aussi insouciant.

Quant à l'interview supprimée, c'était une erreur de publication... c'est sorti trop tôt. Le billet attend sagement son tour, au pays des billets éventuels. Mais chut!, ça faut pas en parler. ;)

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 08:14 par Elie

Denis,
J'ai également un fils de deux ans, et je tremble à l'idée qu'on me vole mes videos et mes données.
De tout coeur avec toi.
Bon courage.
Elie

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 14:56 par jarodender

pour ma part j'ai déjà été cambriolé deux fois pour du matériel informatique. Pour je ne sais quelle raison évidemment je n'avais pas de sauvegardes. Mais ce n'étaient pas des données sentimentales juste de travail. Je voulais juste te dire que je comprends un peu ce que tu ressens. Personnellement le truc qui m'a le plus énervé c'est l'idée qu'un inconnu puisse rentrer à tout moment chez moi, ça m'a mis (et me mets encore) mal à l'aise.

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 19:14 par Emmanuel

Ah, les aléas de la vie... rageant parfois.

Une idée m'est venue subitemment : lors de mes prochaines vacances ou absences prolongées du domicile, penser à débrancher le disque dur et le ranger dans une boite à chaussure... ça peut toujours tromper l'ennemi :-)

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 19:29 par CYBERcodeur

Mis à part le sentiment très désagréable de violation de notre intimité, l'expérience à quand même un certain bon côté... elle peut servir d'exemple pour prouver l'importance de faire des copies de sauvegarde... et prendre en photo nos objets de valeur. Avouons-le, faut bien essayer de trouver du positif dans tout ça. D'ici à ce que je sois convaincu du bien fondé de cette mésaventure, j'attend encore que le malaise de l'intrusion s'estompe.

Pas bête l'idée du disque dur dans la boite à chaussure.

Haut retour au début de la page

2004.01.14 @ 22:12 par GoldoRaF

Je comprends ta fureur Denis, je sympathise. Quant à ton précédent billet, ça ne m'aurait certainement pas trop choqué, ayant moi-même tendance à jurer comme un charretier ! :) (ben quoi, c'est bon de jurer...). Par 2 fois déjà, je me suis retrouvé dans la même situation que toi : des souvenirs personnels fauchés par un misérable c... de junkie qui en avait besoin pour acheter sa dose. Cela fait très mal et on en veut à la Terre entière (avec en général un couplet particulèrement appuyé sur les flics qui sont jamais là quand on a besoin d'eux :). Mais curieusement, j'ai l'impression que le matos informatique, c'est vraiment pas ce qui les intéresse en premier lieu (trop compliqué à revendre j'imagine). Bon ceci dit jarodender apporte le contre-exemple alors...
Pour ce qui est du backup, ça fait un moment que je me tâte à acheter un graveur de DVD pour aller plus vite :)

Haut retour au début de la page

2004.01.15 @ 03:21 par [ Adrien Leygues ]

Arrghhhh!!!

Après avoir vu 'Bowling for Colombine', je pensais que le Québec était l'endroit le moins propice au vol... Sur le moment je trouvais ça hallucinant et comme à mon habitude je me méfais de la généralité. Voici l'exception qui confirme la règle :(
En ce qui concerne les backups, c'est la même histoire depuis les origines de l'informatique et qquepart je trouve ça assez fantastique que nous construisions notre vie sur des courants électriques :) Demain plus d'électricité, plus de vie?

Haut retour au début de la page

2004.01.15 @ 15:40 par Dytryh

Je suis vraiment navré de ce qui t'es arrivé. Le plus triste dans tout ça c'est que le voleur ne deignera même pas renvoyer la cassette qui n'a aucune valeur pour lui. Un peu comme les portes monnaies dérobés puis jettés aux ordures au lieu de les déposer dans une cabine téléphonique ou autres pour qu'au moins les papiers d'identité soient retrouvés.

Pour les backup, on ne se le répètera jamais assez : faites en le plus souvent possible. Au delà de ça je conseil l'achat d'une armoire métalisé ou d'un mini coffre où stocker ses sauvegardes, papiers importants, etc... en cas d'incendie.

On a beau faire des backup sur DVD, s'ils brûllent on n'est pas beaucoup plus avancé. Une autre solution consciste à synchroniser ses backups sur des ordinateurs distants via Internet. Vous avez un ami qui fait ses backups chez vous et vous chez lui le tout par le net. Ca demande une certaine architecture mais ça peut vous sauver de la catastrophe.

Et Denis ne t'inquietes pas, tout le monde à déjà jurer dans sa vie et quand on est énervé qu'est ce que ça fait du bien!

Haut retour au début de la page

2004.01.15 @ 18:43 par CYBERcodeur

J'ai complètement réglé mon problème de backup aujourd'hui, de la manière la plus simple du monde... Je vous conseille d'ailleurs d'adopter une approche similaire, je suis sûr que ça me sauvera bien des tracas dans le futur... Tout d'abord, j'ai pris en photo tous les biens matériels de la maison et j'ai brûlé les photos sur support CD. Ensuite, j'ai terminé une session de backups complète des données sur ordinateur (tous les projets, les fichiers d'importance, etc).

Armé de la douzaine de CDs que cela représente, je me rendrai demain à la banque pour entreposer le tout dans un coffret de sûreté. Ma maison aura beau exploser, brûler, être vidée par une bande de morveux, je détienrai des preuves irréfutables de ce qui m'appartenait avant le drame.

Reste plus qu'à prendre l'habitude de conserver un backup régulier et d'arrêter à l'occasion à la banque pour y déposer de nouveaux CDs (elle se trouve à deux coins de rue, c'est donc pas une corvée).

Une amie originaire de Paris qui est installée Montréal depuis quelques années me disait aujourd'hui qu'en France, le vol serait beaucoup plus épidémique qu'ici... étant donné que c'est la troisième fois que je me fait cambrioler depuis que j'ai quitté la demeure familiale (en 1989), je me dis que ça doit pas être drôle dans la ville lumière... :/

Haut retour au début de la page

2004.01.16 @ 16:54 par Damien Lecan

Ben pour les vols à Paris, ça dépend de l'endroit où tu habites.

C'est comme partout, y'a des endroits plus chaud que d'autres, qu'il vaut mieux éviter si tu peux.

Jamais cambriolé pour le moment, jamais inquiété, jamais soucié par ça.

En conclusion, il faut venir en France, il fait bcp plus chaud :-))

Haut retour au début de la page

2004.01.16 @ 17:31 par CYBERcodeur

-51 la nuit dernière... Je sais pas si vous avez une petite idée de ce que cela représente, mais à cette température, il n'y a pas grand chose qui survit dehors trop longtemps... ;)

En espérant que mon voleur est un sans-abri.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)