<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 23 décembre 2003
par Denis Boudreau

23 décembre sémantique

Je me suis réveillé ce matin avec l'intention de vous partager un peu de ma culture, une belle petite chanson de circonstance d'un groupe québécois des années 70 nommé Beau Dommage. C'est un groupe que moi et mes copains écoutions beaucoup à l'époque de mes années de CÉGEP (je crois que les amis Français diraient le Lycée). Depuis, la chanson intitulée "23 décembre" me revient d'années en années de manière systématique à pareille date. Je vous en présente donc le texrte, alors qu'elle joue présentement dans ma nouvelle mouture de winAmp 5.0 (que je vous recommande au passage) :

23 Décembre (Beau Dommage)

J'ai dans la tête un vieux sapin, une crêche en d'ssous
Un Saint-Joseph avec une canne en caoutchouc
Etait mal faite pis j'avais fret
Quand je r'venais d'passer trois heures dans un igloo
Qu'on avait fait, deux ou trois gars, chez Guy Rondou

J'ai d'vant les yeux, quand j'suis heureux, une sorte de jeu
Qu'on avait eu, une sorte de grange avec des boeufs
La même année où j'ai passé
Le temps des fêtes avec su'a tête une tuque d'hockey
Parce que j'voulais me faire passer pour Doug Harvey

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël, Monsieur Côté
Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier

J'ai dans le coeur un jour de l'an où mes parents
Pensant bien faire, m'avaient habillé en communiant
Chez ma grand-mère c'était mon père
Qui s'déguisait en Pêre Noël pour faire accroire
Que les cadeaux ça v'nait pas tout de Dupuis Frères

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël, Monsieur Côté
Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier

Ça m'tente des fois d'aller la voir puis d'y parler
"Fée des étoiles, j'peux-tu avoir un autre hockey?
J'ai perdu l'mien, beau sans-dessein
J'l'ai échangé contre une photo où on voit rien
Une fille de dos qui s'cache les fesses avec les mains"

Vingt-trois décembre, Joyeux Noël, Monsieur Côté
Salut ti-cul, on se r'verra, le sept janvier

En retranscrivant et codant les paroles de la chanson, je me suis inévitablement questionné sur la sémantique à utiliser pour balider une chanson ou un poème... Si XHTML 2.0 nous promet l'introduction de l'élément <l> (line) qui règlera définitivement le problème, à l'heure des XHTML 1.0 ou 1.1, je ne suis pas parvenu à trouver une combinaison purement sémantique pour baliser le texte... Vous avez une opinion là-dessus, une piste quelconque ? Personnellement, j'ai fini par opter pour une série de <p> avec des retours à la ligne forcés par des <br />, mais je ne suis pas vraiment satisfait de l'approche. Y a t-il mieux à votre avis ?

Denis Boudreau | 2003.12.23 @ 13:05

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.12.23 @ 15:04 par S. F.

J'ai adopté la même approche sur mon site. On aurait aussi pu utiliser des listes (bof) ou des divs, mais je pense que les <br /> restent encore la meilleure solution...

Haut retour au début de la page

2003.12.23 @ 15:30 par Olivier

Intéressant et amusant problème. Pour la poésie où la mise en forme a de l'importance, ça va être encore plus compliqué. Par exemple : http://www.apple.com/thin... (ok, c'est pas de la poésie) (avertissement : risque de crise cardique si vous faites un view source). Comment faire une mise en page sémantique de ce genre de texte formatté ? Mettre plein d'espaces consécutifs, ou des paddings ? Dans le 2ème cas, ça prendrait un éditeur WYSIWYG je pense, sinon ce sera vraiment pénible d'entrer à la main les décalages.

Le problèeme de l'art et du web est intéressant. Doit-on considérer que seules les données sémantiques doivent avoir du sens, et pas le style ? Comment dire ça à un artiste qui fait une mise en page ? Pour lui, la mise en page apporte du sens, mais XHTML ne permet pas de lui en donner. 'Une image vaut mille mots.' Doit-on mettre mille mots dans un alt ? (Nielsen dit non.) ;-) Combien de mots vaut une mise ne page ?

Il semble que le web va être de moins en moins artistique, il y aura de plus en plus d'applications lisant des formats du genre RSS et communiquant avec des API genre Atom, ne contenant pas de style. C'est un peu triste, on perd un peu le côté artisanal voire artistique du web.
Même pour la musique, on est en train de perdre de l'art : on downlaod des morceaux, mais plus de pochette de disque, qui vont devenir du luxe.

Pas pire WinAmp 5, y'a iTunes qui est sympa aussi (stocke tout en XML).

Haut retour au début de la page

2003.12.23 @ 19:03 par Patrice Levesque

Des strophes en <p>, les vers en <span>. Pourquoi les <span>? je me souviens que les Psaumes dans la Bible sont numérotés alors en englobant chacun des vers dans une balise, on peut obtenir le même résultat avec un peu de transformations XSLT; même idée pour transformer dans quelques années les vers <span> en <l>. Je ne verrais pas d'autre élément 'inline' et il me semble nécessaire de séparer les lignes...


Haut retour au début de la page

2003.12.24 @ 08:04 par Pierre

J'abonde dans le même sens que Patrice.

Chaque ligne est une entité en soi et doit pouvoir être circonscrite clairement pour être sélectionnable en CSS. Un span n'est pas idéal ni sémantiquement correct, mais en attendant mieux...

Joyeux noël à tous!

Haut retour au début de la page

2003.12.24 @ 08:09 par David

Spontanément j'aurais utilisé des br moi aussi. Des span ce n'est pas mal aussi quant on y pense.

Mais je veux juste te signaler que le CEGEP ce n'est pas le lycée (qui correspond à la sixième année et au 1er et deuxième secondaire)Le CEGEP ce serait la terminale. Que les français me corrigent...

Haut retour au début de la page

2003.12.24 @ 08:38 par CYBERcodeur

Oui, j'aime bien l'idée des <span> également, bien que cela génère plus de code d'utiliser un <span></span> qu'un simple <br />... Sans compter le fait que de forcer un display: block sur les span dans ces <p> obligerait aussi à utiliser un class quelconque sur les <p> pour éviter que tous les <span> inclus dans les <p> partout dans mes pages ne soient ainsi affectés. Cependant, la transformation éventuelle en <l></l> serait aussi simplifiée.

Je vais modifier mon approche sur ce bilet et changer le code, je trouve que la proposition de Patrice est plus intéressante.

Haut retour au début de la page

2003.12.24 @ 09:22 par -Nicolas-

Que pensez-vous d'un bloc de texte pré-formaté ?
Le texte conserve les espaces et retours à la ligne, donc pas besoin d'ajouter des span ou br.

Haut retour au début de la page

2003.12.24 @ 15:52 par Bobe

Denis> Si tu met des <span> et que tu leur appliques une règle display: block, il est plus simple alors d'utiliser un <div>

L'idée de Nicolas est interessante aussi.

Haut retour au début de la page

2003.12.24 @ 22:08 par CYBERcodeur

oui Bobe, j'imagine que tu as raison... autant utiliser l'élément qui remplit déjà exactement ce boulot... par contre le même problème de nommage demeurerait pour identifier les div qui ne servent qu'à découper le texte... sans compter qu'il faudrait faire disparaître les marges quand même pour désamorcer l'effet ligne = paragraphe.

Par contre, pour la proposition du <pre> de Nicolas, je ne suis pas sûr... dans la mesure ou un agent utilisateur ne le comprendrait pas (cela est-il possible ?), le rendu serait n'importe quoi. Je pense en particulier à une interface de téléphone cellulaire ou quelque chose comme ça.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)