<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

lundi 10 novembre 2003
par Denis Boudreau

ALA 162 : triple numéro, encore

L'ami Zeldman et son équipe ne rigolent plus depuis la nouvelle mouture d'ALA : encore un trio d'articles pour notre bon plaisir qui sortait tout frais de ses presses la semaine dernière. Combien ça en fait maintenant depuis le lancement de la v3.0 ? Huit articles ! Et tout porte à croire que ce n'est pas terminé ! C'est quand même énorme.

En fait quand on pense à l'interminable temps mort qu'ALA a connu en début d'année (plus d'une demi-année sans am oindre mise à jour), suffit de se dire que les contributeurs eux, n'ont jamais cessé d'écrire. Et c'est tant mieux. La patience nous aura bien servi, spécialement lorsqu'on lit des articles comme ceux offerts cette fois-ci.

Le premier article de cette série, rédigé par le montréalais Nick Usborne, m'a énormément plu parce qu'il traite d'un sujet beaucoup trop ignoré sur le Web, l'importance des contenus. J'ai eu la chance d'assister à une présentation de Nick en début d'année au CRIM sur le sujet et le mec est véritablement intéressant. Son texte est court, profond et direct. De la matière à réflexion, avec un petit arrière-goût d'amertume. Heureusement de nos jours, la folie des technologies à tout prix laisse progressivement sa place au message et on voit de moins en moins de projets Web qui ne sont que de vulgaires excuses pour lancer des orgies technologiques... la technologie reprend tranquillement son rôle, c'est-à-dire au service du contenu et c'est très bien ainsi.

Le deuxième article vaut le détour si, comme moi à l'époque, vous rêvez toujours d'une solution exempte de javascript pour marquer la progression de vos visiteurs sur vos pages. Si la méthode que nous avons utilisé sur C² diffère légèrement de celle proposée par Jason Pierce, le résultat lui, est le même ; une proposition de menu de navigation reposant sur les normes et la sémantique qui marque la localisation de l'utilisateur dans l'interface. Du bonbon. Il y a fort à parier que nous en verrons pas mal des systèmes comme celui-là dans les prochaines semaines / mois.

Finalement, le dernier article s'inscrit dans une volonté de plus en plus palpable de recréer l'ère débridée des menus DHTML, dans une enveloppe sémantique et accessible... et on y serait presque, si ce n'était de l'éternel et indétrônable MSIE. En effet, la méthode proposée par Patrick Griffith fonctionne parfaitement bien dans Mozilla FireBird (même en désactivant JavaScript), mais ne fonctionne plus du tout sous MSIE qui lui, n'est pas en mesure d'offrir un support CSS assez solide pour traiter adéquatement la pseudo-classe :hover. Résultat, ce n'est toujours pas suffisant, surtout lorsqu'on sait que la plupart des utilisateurs qui auront besoin d'un niveau de support en accessibilité ont recours à des technologies alternatives ne supportant pas Javascript et évidemment construites pour s'appuyer sur... MSIE.

Bref, encore que du bon, à consulter, à lire et relire. La tradition d'excellence se poursuit.

Denis Boudreau | 2003.11.10 @ 16:41

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)