<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 04 septembre 2003
par Denis Boudreau

Les mythes entourant XHTML

Y'a pas à dire, le nouvel article de la série "WaSP asks W3C" au sujet des types Mime à servir à votre XHTML fait brûler beaucoup de bande passante aujourd'hui sur les listes du Consortium. Parmi les nombreux commentaires qui en découlent, en voici un qui m'a particulièrement interpellé, par Isofarro et qui met en lumière les différents mythes entourant le XHTML. Je m'en confesse, j'ai probablement contribué à la propagation de certains d'entre eux dans ces modestes pages à un moment ou un autre. Alors, soyez francs, combien d'entre eux entretenez-vous vous mêmes ?

  • XHTML est plus accessible ;
  • XHTML est plus facile ;
  • XHTML est mieux supporté dans les navigateurs ;
  • XHTML sépare le contenu de sa présentation ;
  • XHTML peut être parsé par les parseurs normalisés.

Toutes ces semi-vérités se retrouvent un peu partout sur le Web, aux quatre coins des listes de diffusion et des carnets indépendants. Qu'est-ce qui peut bien causer autant d'incompréhension, de confusion ? Peut-être serait-il temps de remettre les pendules à l'heure au sujet de ces "légendes urbaines" en publiant un article qui viserait à faire définitivement le tour de la question...

Denis Boudreau | 2003.09.04 @ 15:53

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.09.05 @ 05:19 par steph

Hum

* XHTML est plus accessible ;
que quoi??, on doit pouvoir faire du html accessible, mais quel est l'interet (?!?)

* XHTML est plus facile ;
toujours pareil que quoi?? que le html, cela n'a rien a voir, c'est un changement d'esprit...

* XHTML sépare le contenu de sa présentation ;
c'est pas plutot une caracteristiques des CSS ça??


corrigez moi si je me trompe, mais le xhtml se met en avant par la propreté du code (balise ouverte ET fermée). Pour un utilisateur de LaTeX quotidien, le xhtml est pertinent, pas le html...


Haut retour au début de la page

2003.09.05 @ 09:17 par David

La propreté du code c'est une conséquence du XML.

La séparation du contenu de la présentation ce n'est pas l'affaire des CSS parce que ces dernières sont un moyen de récupérer ce que le (x)HTML ne fait plus lorsqu'il devient strict.

De plus comme le (x)HTML n'est qu'un vocabulaire XML, ça vient avec beaucoup, beaucoup d'autres propriétés: faire des requêtes dans un document, le transformer avec XSL en un autre vocabulaire ou l'apprêter pour l'impression, lui faire faire un 'round trip' entre une BD et un serveur web et plus encore (SVG, SMIL, etc.)

Ce sont les propriétés du XML qui font que (x)Html convient mieux au monde des TI et du web parce qu'il garantie l'interopérabilité entre non seulement des fureteurs différents mais entre des systèmes différents (applications d'affaires, interface utilisateur, gestion documentaires)

C'est là que ce trouve le changement d'esprit, là où le designer utilisait le HTML comme de la peinture à l'huile, il doit plutôt l'interpréter comme de la peinture à numéro. La créativité se déplaçant ailleurs, dans les images et la composition des pages. Ça devrait libérer l'artiste qui n'aura plus à se soucier de détails triviaux.

La 'business' et le froid calcul geek se chargent de l'intendance.

Haut retour au début de la page

2003.09.05 @ 09:27 par David

Vous aurez compris que je voulais dire à l'avant dernier paragraphe :

C'est là que SE trouve le changement d'esprit

Mautadit que c'est dur l'hortograffe pis la gramère

Haut retour au début de la page

2003.09.05 @ 12:20 par CYBERcodeur

Justement, attardons-nous quelques instants sur les mythes en questions. Dans la très grande majorité des cas, ils sont perpétrés par l'incompréhension ou la semi-compréhension de faits relatifs au XHTML et toute la brume qui flotte autour de ce langage mystérieux qu'est XML.

Déconstruction de mythes trompeurs

Partout, on peut lire que faire du XHTML c'est plus accessible. En vérité , il n'en est rien. Il est possible de faire du triple A accessible à faire hurler de plaisir tous les Bobby et Cynthia de ce monde avec du bon vieux HTML 4.01 -- ou du XHTML 1.0 ou 1.1 -- l'important ce n'est pas le langage que l'on utilise, mais la manière dont il est utilisé.

XHTML est plus facile. Encore là, cette croyance est véhiculée par des semi-vérités à l'effet que XHTML, parce qu'il est un langage XML, est plus facile parce que plus portable. Dans les faits, XHTML et HTML sont aussi faciles ou difficiles l'un de l'autre... tout dépend comme on l'aborde. Ils sont à peine différents, si on compare les règles de grammaire qui les caractérisent, mais plus facile, pas du tout.

XHTML sépare le contenu de la présentation. Ici aussi, c'est aussi amusant comme la vérité est parfois toute mise dans un même panier et brassée avec amour et vigueur. Bien sûr, ce qui sépare le contenu de la présentation, ce n'est pas XHTML. En fait ce n'est pas CSS non plus. Ce qui permet la séparation complète, propre et claire des contenus de leurs éléments de présentation, c'est l'accouplement des technologies XHTML et CSS. Une ou l'autre, utilisées seules et de manière conforme ne se rendont jamais très loin.

XHTML est mieux supporté par les navigateurs... si je devais mettre tous mes oeufs dans le même panier, je dirais que c'est en fait faux parce que certains navigateurs (Netscape 4) recquièrent un ajustement particulier pour bien afficher le XHTML -- laisser un espace avant le '/' dans les balises célibataires -- que le HTML ne demande pas. Alors si un des deux langages s'affiche mieux que l'autre dans les navigateurs, ce serait plutôt HTML (mais un HTML exempt des ajouts propriétaires qui sont venus le pervertir). Mais c'est un argument qui tient à bien peu de choses puisque lorsque codé de la bonne façon et selon les règles de la sémantique, les deux s'affichent aussi facilement. Pourquoi ? Parce que ce sont des normes ouverteset évolutives sur lesquelles les navigateurs (sont supposés) se basent pour le développement de leurs applications.

XHTML peut être parsé par un parseur standard... Ah oui ? Et HTML lui ? C'est du pareil au même; les parseurs se fient aux standards pour interpréter le code et du code standard, il y en a autant chez HTML que chez XHTML...

Bref, aucun de ces arguments ne tient la route à mon avis. Je continue bien sûr à être d'avis que XHTML est aussi intéressant à cause de la portabilité offerte par son lien à la famille XML, mais autrement, HTML ou XHTML, tant qu'ils sont conformes aux normes, se valent bien l'un l'autre. Le reste du débat est purement philosophique.

Haut retour au début de la page

2003.09.08 @ 03:59 par faden

xHTML a tout de même été conçu pour rester bien compatible avec les anciens navigateurs. La fermeture des balises obligatoire oblige un code plus propre, plus lisible ( pour la machine ou l'homme ? ). Il me semble qu'il est plus facile de programmer un 'parseur' pour un langage qui ferme toute ces balises qu'un autre qui devrait gérer des cochonneries comme ça :

<table><tr><td>
</table>

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)