<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 19 août 2003
par Denis Boudreau

Un chantier en attire un autre

C'est bien connu, ce site est un terrain d'exploration dans lequel j'apprend énormément tous les jours en poussant mes expériences avec la balisage XHTML sémantique et l'utilisation un tant soi peu élaborée des CSS. Parfois, ça donne de bons résultats. D'autres fois, je fais tout sauter (volontairement ou non), avec le ferme désir de reconstruire plus adroitement, toujours dans l'optique d'un jour réaliser la CSS parfaite. Je sais, ce n'est pas demain la veille. La quête de la CSS parfaite est aussi hors de portée que toute autre quête de perfection. Quoi qu'il en soit, ça ne m'empêche pas de pousser plus loin et c'est justement ce qui rend toute cette expérience amusante. Un gars a bien le droit de rêver, non ? :)

Justement, ces temps-ci, j'ai beaucoup torturé mes CSS pour y ajouter les sélecteurs nécéssaires à l'intégration des nouvelles fonctionnalités de C2, développées avec amour par l'ami Bleizig. Parallèlement à cela, j'en suis à revoir la structure même de mes fichiers CSS, étant particulièrement insatisfait de leur état actuel, construits sur les bases de connaissances dont je disposais en février 2002. Comme je n'avais ni le temps ni l'envie de maintenir trois CSS bancales pour assurer les différents designs de ce site, j'ai décidé de simplement les enlever pour le moment, en attendant de refaire ma CSS initiale dans une structure différente et évoluée permettant une meilleure vision à long terme du développement graphique de ce site. Trop longtemps j'ai remis ce projet à plus tard, c'est maintenant le temps de régler cela définitivement. Vous trouverez plus d'explication dans la zone de commentaires du carnet d'hier, intitulé : "Depuis votre dernière visite...".

Parallèlement à cela, nos déménagements récents nous ont forcé à apporter certaines modifications majeures au code du site, vu les différences substantielles entre les configurations du serveur actuel et de l'ancien serveur. Il a fallu, entre autre chose, remettre en place la base de données et revoir certains scripts. Quelque part dans cette manipulation, nous avons un peu brassé la cage des fonctionnalités de commentaires et ceux-ci ont un comportement quelque peu bizarre depuis. Je viens de m'en apercevoir et nous sommes sur le cas. Tout devrait revenir en ordre sous peu. Le problème observé est double : d'une part, lorsque vous écrivez un commentaire et que vous passez en mode de prévisualisation, le fait de revenir en mode d'édition efface votre message et vous présente celui qui a été laissé précédemment par le visiteur juste avant vous. Ensuite, lorsque vous souhaitez laisser un deuxième commentaire (disons, sous un autre carnet), le script vous présentera systématiquement le dernier commentaire laissé dans la BD plutôt que le vôtre lorsque vous passez en mode de prévisualisation. Nous nous excusons donc auprès des gens qui éprouvent des difficultés actuellement avec les fonctionnalités de ce site, ou qui ont été frustrés par une expérience soldée par l'échec depuis hier. Comme je l'ai dit par le passé, avec un projet comme celui-ci qui est d'abord et avant tout un terrain d'exploration, des fois ça marche, des fois ça foire. Mais on est sur le cas alors tout devrait revenir à la normale dans les prochaines heures. Vous savez comment ça fonctionne avec le déboggage ; on sait quand on commence, mais on sait jamais quand on finira. :)

Je vous tiendrai au courant. D'ici là, j'ai trouvé que la façon la plus simple de réussir à commenter consistait à partir une nouvelle session de navigation, en fermant votre navigateur et en revenant. Mais qui donc, à part moi, aurait le temps, l'envie et l'intérêt de faire un tel effort ? ;)

Denis Boudreau | 2003.08.19 @ 08:30

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)