<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

lundi 25 août 2003
par Denis Boudreau

La fougue du dragon

Alors que Bill Gates en personne ne nie aucunement la possibilité que les nouveaux coups de barre donnés à l'éventuel LongHorn 2005 puisse intimider l'utilisateur moyen au point d'en faire retarder son acceptation d'une année ou deux chez l'utilisateur moyen, de nombreux esprits s'échauffent autour de l'attitude à adopter pour l'aspirant numéro un, le navigateur Mozilla. Si l'on en croit l'article de InfoWorld, l'innovation apportée dans le futur système d'exploitation de MicroSoft est si grande que son dirigeant est prêt à en retarder la sortie, ne serait-ce que pour s'assurer de frapper un grand coup et de livrer une application complète et globalement représentative de la vision qu'il en a. Qu'est-ce que cela signifie pour le Web, à part un navigateur boulet qui aura à ce moment vécu plus de 7 ans sans la moindre innovation ???

Je suis du nombre de ceux qui croient fermement que la guerre des navigateurs est loin d'être terminée. MicroSoft a certes remporté une première manche écrasante et la décapitation de Netscape au début de l'été en fut le point culminant... mais à mon humble avis, tout n'est pas encore joué dans ce dossier. La guerre se déplace maintenant sur un nouveau terrain, beaucoup plus glissant celui-là, où les affrontements entre deux nouvelles forces promettent de faire rage. La première de ces forces se réinvente et capitalise sur sa principale compétence, voire l'intégration de logiciels capables de desservir l'utilisateur Web à partir d'une interface centralisée (et supportée par d'immenses ressources financières). L'autre, capitalisant sur le dynamisme et l'énergie du logiciel libre, possède tous les atouts en main pour livrer un produit plus performant et plus innovateur (il le fait déjà), mais dans la mesure où le navigateur tel qu'on le connait demeure innovateur lors de la sortie du tant attendu LongHorn. Si besoin est ou si l'évolution technologique le laisse présager, Mozilla saura t-il se réinventer à son tour ?

Alors, qui du dragon ou du dinosaure remportera la seconde manche ? Voilà une question à laquelle nous aimerions tous pouvoir répondre... Pourtant, est-ce bien la véritable question à se poser ? Si MicroSoft propose une révolution qui fait considérablement avancer le Web (ainsi que son intérêt personnel, à ne pas en douter), serons-nous d'assez bonne foi pour le reconnaître ou, collectivement, continuerons-nous à vanter les mérites d'une alternative qui n'aura pas su transcender son propre paradigme ?

Denis Boudreau | 2003.08.25 @ 18:33

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.08.26 @ 07:48 par Olivier

Attention à Microsoft, quand ils parlent d'innovation et de révolution, c'est bullshit. On n'annonce pas une révolution. Je suis nul en marketing, mais je crois bien que c'est une technique pour que les gens gèlent leurs achats quand il y a mieux chez la concurrence et attendent avec impatience la soit-disant révolution.

PS : autre sujet - Dreamweaver 2004 va utiliser davantage les CSS.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)