<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 24 juillet 2003
par Denis Boudreau

L'avenir du navigateur Web, suite

L'histoire dont nous allons parler ce soir a débuté avec l'annonce de l'abandon de MSIE par MicroSoft il y a quelques semaines. Des mauvaises langues racontent que le géant de Redmond entend réinventer le navigateur avec l'application qui sera intégrée dans Longhorn, quelque part en avril 2005. Pendant ce temps, la Fondation Mozilla prend le pari inverse et s'éloigne progressivement du mega-navigateur des années 90 pour concentrer ses efforts autour d'une version de plus en plus allégée et rapide, basée sur Firebird. Devant le spectacle de ces deux entités qui s'affrontent, des penseurs et des visionnaires prennent la parole. Andreessen jettait récemment un pavé dans la mare en critiquant le monde des navigateurs, disant que rien de nouveau s'y était passé depuis des lustres. En assumant qu'on lui donne raison, encore faut-il essayer d'y voir plus clair. Capitalisation ou modularisation. Qui aura raison ?

Évidemment, tous ces remous, ça en incite quelques uns à réfléchir à la question et parfois, il en émerge des théories, ma foi, très intéressantes. Richard Tallent est de ce nombre. Y allant de ses propres prédictions et se basant sur les faits accomplis, il nous livre sa vision bien personnelle de ce que pourrait être le monde des navigateurs dans quelques années à peine. Des prédictions qui en valent bien d'autres, et qui remettent en question notre rapport au Web... Et si l'avenir du navigateur ne passait pas par l'un ou par l'autre, mais par le cumul des deux options ?

Denis Boudreau | 2003.07.24 @ 01:35

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)