<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 22 avril 2003
par Denis Boudreau

Conformité aux normes ou pratiques propriétaires ?

Beth Epperson de Netscape Communications signe pour la plate-forme DevEdge un article sur l'importance de faire reposer le développement d'application et de projets sur des pratiques conformes et guidées par des normes ouvertes plutôt que de s'en remettre à des pratiques propriétaires, souvent conduites par des processus rigides et réducteurs. On ne saurait sufisamment vanter la flexibilité et la souplesse de développement d'un projet mené par un ensemble de normes ouvertes et extérieures à l'organisation qui les emploie : l'histoire nous a démontré plus d'une fois que le cantonnement dans des processus internes, consanguins et sans ouverture sur le monde extérieur entraînait souvent une entreprise à sa perte. On pourrait croire que, fort de l'expérience malheureuse de leurs prédécesseurs, les entreprises du vingt-et-unième siècle auraient toutes tendance à se tourner instinctivement vers le développement conforme aux normes ouvertes, mais c'est loin d'être le cas.

On a qu'à penser à Apple qui, avec le développement du navigateur Safari basé sur KHTML, a transformé un projet initialement destiné à l'open source en tout ce qu'il y a de plus closed source. Une telle décision leur coûtera t-elle un jour ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Toutefois, il faut reconnaître qu'ils ont infinimment plus de chance de se planter avec une telle stratégie que n'en a Mozilla avec une approche complètement ouverte.

Un développement suivant un ensemble de normes établies par un groupe dissocié du projet aura toujours l'avantage de promouvoir une approche d'interopérabilité et de consistence, doublée d'une extraordinaire capacité d'adaptation. On a souvent tendance à oublier que le W3C n'est pas le seul organisme établissant des normes : ECMA (European Computer Manufacturers Association: Standardizing Information and Communication Systems), OASIS (Organization for the Advancement of Structured Information Standards) et UNI (Unicode Consortium) ne sont que quelques exemples de regroupements œuvrant au développement ouvert de l'Internet par la mise en place de standards et de procédures normalisées.

L'article que je vous propose dresse donc un portrait de cette approche souhaitable de développement et démontre efficacement l'intérêt à ne pas succomber aux tentations trompeuses des pratiques propriétaires. Si vous êtes un développeur au sein d'une entreprise qui folâtre avec les procédures propriétaires, je vous invite fortement à lire ce texte. Toutefois, si vous êtes en position de décider les avenues employées pour le développements des projets dans votre entreprise, je ne vous le recommande pas, je vous l'impose. :)

Denis Boudreau | 2003.04.22 @ 21:15

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)