<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 15 août 2002
par Denis Boudreau

AOL 8.0 turbinant sous Gecko ?

Trois années après l'acquisition de Netscape Communications par America Online, il semblerait que le temps est maintenant venu chez AOL de se débarasser de Microsoft Internet Explorer dans son éventuelle application 8.0 pour le remplacer par un logiciel basé sur le projet en source libre Mozilla de Netscape. Un choix à la fois heureux et logique en fait. Après tout, l'engin de rendu incorporé dans Mozilla portant le nom de code Gecko a largement fait ses preuves. L'expérience utilisateurs pour les millions de clients d'AOL ne risque pas d'être très différente, puisque le fureteur supporte très bien les standards Web (tout aussi bien, sinon mieux, que MSIE en fait). Pour nous, les développeurs qui auront à composer avec ce "nouveau" joueur, la courbe ne sera pas très grande à surmonter non plus, tant que le respect des standards Web fait parti de nos habitudes quotidiennes. Si vous avez déjà codé pour Mozilla et Netscape 6, vous avez rapidement réalisé qu'il y avait bien peu de différences entre les deux. On pourrait pratiquement dire que Mozilla, c'est une version allégée de Netscape 6, sans tous les gadgets inutiles qui le rendent moins performant, plus lent et plus lourd.

Quoi qu'il en soit, le choix d'America Online de se tourner vers une solution maison fait tout à fait sens et devrait être accueillie favorablement par le grand public et la communauté de développeurs comme une opportunité de délester Microsoft d'une part de son quasi monopole. Quand on pense que MSIE est utilisé par près de 95% des internautes, il y a de quoi s'inquiéter... surtout quand le détenteur de ce monopole, c'est Microsoft. De toute manière, si vous êtes un développeur sérieux, vous codez déjà multi-fureteur; aussi bien rentabiliser cette charge de travail supplémentaire en observant Netscape reprendre une part du marché qu'elle a déjà possédé.

Denis Boudreau | 2002.08.15 @ 09:52

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)