<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 24 avril 2003
par Denis Boudreau

Le WaSP tourne la page

Il y a deux ans à peine, la situation était dramatique pour les développeurs de sites Internet. Pris dans un univers inspiré des réalités du monde de l'imprimé, avec une compréhension réductrice des possibilités qu'offrait le médium Web, construire un site signifiait trimmer dur à tout faire apparaître de manière identique sur le plus de plate-formes possibles, au détriment de l'optimisation et de la performance du code. Pour tous les obsédés de la "pixel perfection", la qualité du développement Web se mesurait de manière inversement proportionnelle au nombre de pixels de décallage qu'un document présentait d'un navigateur à un autre. Je me souviens très bien de certains clients qui, règle à la main, mesuraient les portions de l'interface sur leur moniteur pour s'assurer de sa "cohérence" et de la qualité du design. Ah!, c'était les belles années! Années de misère, de folies inconscientes et ridicules, années fastes de priorités mal établies, à une époque où on commençait à peine à comprendre les fondements véritables du Web, à saisir tous les avantages de sa formidable flexibilité. Années noires desquelles nous ne sommes pas encore complètement sortis, mais desquelles nous émergeons lentement mais sûrement.

Bien que la plupart d'entre nous n'en étions pas conscients, une somme incroyable d'efforts étaient quotidiennement mis en place pour tenter de satisfaire aux caprices des principaux navigateurs qui ne s'entendaient pas beaucoup sur la manière d'interpréter le code contenu dans les documents. Pour la plupart d'entre nous, le développement Web, c'était débogguer Netscape pour qu'il ait l'air le plus possible de MSIE. Le focus de développement, plutôt que d'être orienté vers l'innovation et la qualité du projet, était invariablement posé sur l'effort à produire des copies mirroirs de navigateurs en navigateurs, figées dans un moule hermétique et condamné à étouffer entre les balises de présentation et les balises propriétaires. Fort des activités de sensibilisation du Web Standards Project, les fabricants de navigateurs ont commencé à enligner le développement de leurs produits sur les normes issues du W3C et des versions plus conformes ont vu le jour. Nous en étions aux premières heures d'une ère nouvelle, une ère de normalisation.

Toujours aux prises avec la réalité du support inévitable des anciens navigateurs comme MSIE 4 et NS 4.x à une époque où l'on voyait poindre à l'horizon une nouvelle philosophie en design Web, le WaSP a lancé une initiative qui a fait le tour de la planète, la "campagne de mises à jour des navigateurs". Avec les années, cette initiative a largement contribué à créer un mouvement de revendication de mise à niveau des agents utilisateurs afin de permettre au Web d'évoluer, non seulement dans ses possibilités, mais également dans ses fondements. Deux ans plus tard, le WaSP conclue que l'initiative a porté fruit, mais qu'il est maintenant temps de passer à la prochaine étape. Les fabricants de navigateurs ont fait leur part, c'est maintenant aux développeurs de faire la leur. Le nouveau WaSP nous promet une prochaine mission, une nouvelle approche évangélisatrice. Cette phase deux sera dévoilée bientôt. Demeurez en ligne pour ne rien manquer.

Le combat est loin d'être terminé. Le vrai plaisir commence à peine.

Denis Boudreau | 2003.04.24 @ 23:20

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)