<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 03 septembre 2002
par Denis Boudreau

Snitch, le petit mouchard

Hier, j'ai du me relancer dans un vieux projet Web sur lequel je n'avais pas travaillé depuis des mois. Un de mes collègues, qui travaillait sur le projet avec moi m'a demandé de lui donner les accès FTP du serveur sur lequel le projet était hébergé... jusque là, pas de problèmes. J'ouvre mon fidèle client FTP, je vais chercher l'information relative à ce compte et je les lui donne, n'est-ce pas? Faux. Si il est très facile de lire le host name (l'adresse IP), le nom utilisateur et le port (qui est presque toujours 21), il en est tout autrement pour le password qui n'est qu'une série de *******. Évidemment, impossible de trouver le bout de papier sur lequel j'avais gribouillé l'information plusieurs mois plus tôt. Résultat; nous aurions du être limités à une seule connection, à partir de mon poste de travail. Du moins, avant, ça aurait été comme ça. Laissez-moi vous parler d'un petit exécutable extraordinaire qui nous a sorti du pétrin en moins de deux. Snitch, ne sert qu'à une seule et unique chose, mais sa fonction peut sauver des vies : il révèle le mot de passe qui se cache derrière les astérisques et ce, pour presque tous les mots de passe que vous rencontrerez. Tout ce que vous avez à faire, c'est activer le programme, cliquer dans la zone mentionnée et trainer votre souris vers le mot de passe récalcitrant. Bingo! Votre mot de passe est alors décrypté. Vous avez même accès à une petite FAQ pour plus de questions/réponses. Non, non, ça va... vous me remercierez plus tard!

Denis Boudreau | 2002.09.03 @ 08:30

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)