<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mercredi 09 juillet 2003
par Denis Boudreau

L'avenir du navigateur Web

Vous allez me dire que c'est de la vieille nouvelle, et vous aurez parfaitement raison. Si au départ, je ne voyais pas l'intérêt de commenter, de récentes interrogations m'incitent aujourd'hui à penser autrement. Je trouve que l'affaire n'a pas fait suffisamment de remous à mon goût alors j'ai envie de partir un débat sur le sujet, question de brasser des idées. Libre à vous de m'y suivre si vous en avez envie.

Comme vous le savez probablement déjà, Marc Andreessen, co-créateur de l'historique navigateur Mosaic et co-fondateur de l'empire Netscape en 1994 (donc, en définitive, pas un tout nu) déclarait en entrevue la semaine dernière que selon lui, les navigateurs Web n'avaient pas évolués depuis au moins cinq ans et, qu'au rythme où allaient les choses, rien de bien intéressant ne se produirait dans les cinq prochaines années non plus. Comme tout le monde, j'ai lu les nouvelles de différentes sources et j'ai eu une réaction bien légitime de premier niveau qui tournait autour de :

"C'est un malade ou un frustré. Y'a qu'à regarder du côté de Mozilla ou des autres navigateurs alternatifs comme Safari ou Opera pour se rendre compte que l'évolution depuis la sortie de NS4.x est énorme dans l'univers des navigateurs Web. Comment peut-il sérieusement affirmer cela, avec les innovations monstres que le projet Mozilla a apporté à l'expérience utilisateur sur le Web depuis les deux dernières années ?"

Cependant, ses propos me sont demeurés en tête tout ce temps, avec une certaine impression de profond malaise, comme s'il pouvait effectivement détenir une part de vérité. Car lorsqu'on y pense bien, l'expérience utilisateur de navigation sut le Net n'a pas réellement changée dans les cinq dernières années. Le principe de base reste toujours le même, avec l'utilisation du bouton "Back" et la navigation linéaire. Si les innovations apportées par les navigateurs récents rendent l'expérience plus plaisante, elles n'ont pas pour autant fait évoluer la façon par laquelle nous naviguons sur le Web.

En ce sens, Andreessen a parfaitement raison de dire que tout stagne... et c'est sans l'ombre d'un doute ce qu'il voulait insinuer. Alors, pour le faire évoluer ce navigateur, pour se libérer du paradigme actuel, vers quoi doit-on se tourner maintenant ?

Denis Boudreau | 2003.07.09 @ 22:57

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.07.10 @ 07:29 par Sam

This is all fine and dandy, mais le problème c'est qu'il n'a absolument pas argumenté sa position (ou alors le journaliste a fait du très sale boulot). Du coup, impossible de savoir 'dans quel sens' il parlait. Il ne peut s'en prendre qu'à lui-même si on le critique. C'est bien la première fois que j'entend parler d'un 'gourou' qui balancerait une pierre aussi grosse dans la mare du web sans la lester de force explications et théorie. Si Môssieur Andreessen a des choses capitales à dire sur l'évolution des fureteurs, il n'a qu'à faire comme tout le monde et se créer un blog.

Haut retour au début de la page

2003.07.10 @ 08:39 par CYBERcodeur

En fait il est très possible qu'il ait été cité comme un cochon par le journaliste... je me pose beaucoup de questions par rapport à cette citation apparamment tronquée :

'We had about 18 different things...in mind for the browser,' he said

Y'avait-il autre chose qui a été dit dans cette entrevue que le journaliste a omit, volontairement ou involontairement ? Cependant, Andreessen n'a probablement pas fait état de grand chose puisque rien n'est ressorti comme argumentaire au grand public... J'avoue que pour quelqu'un de son gabarit, lancer un tel pavé et ne pas le lester ne serait-ce qu'un tout petit peu, c'est d'une immaturité exemplaire.

Nous prépare t-il une deuxième déclaration choc dans un avenir rapproché pour appuyer la première ? Surtout, quelles étaient ses motivations d'agir ainsi, s'il n'a rien à ajouter pour appuyer ses dires ?

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)