<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

dimanche 08 décembre 2002
par Denis Boudreau

Tous unis contre les technologies propriétaires

Effectivement, ça rue fort dans les brancards (et avec raison) chez nos cousins Français par les temps qui courent! Radio-France, un service d'état comparable si je comprend bien à notre première chaîne, vient de prendre la décision de ne retransmettre sur le Web qu'à partir d'un seul format, le WMA, celui offert par la technologie propriétaire Windows Media Player de Microsoft. Il n'en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres de la communauté "marginale" chez nos cousins français face aux produits du géant de Redmond. Bien qu'à petite échelle et surtout, plutôt anodine à nos yeux, cette décision relance un vieux débat beaucoup plus grand que les enjeux de cette chaîne radiophonique, les enjeux touchant le monopole en technologie de l'information. Afin de prendre le pouls (indigné) de ses auditeurs, Radio-France a mis sur pied un forum de discussion dans lequel le peuple est invité à s'exprimer.

Il n'en fallait pas plus pour raviver ma flamme contestataire et me décider à me joindre à la mélée en y allant de ma petite intervention bien personelle à cet effet. Je vous invite donc à vous mêler au débat si le coeur vous en dit. Il faut bien comprendre qu'en condamnant l'audience à se conformer à cette technologie, c'est la liberté de choisir de cette même audience qui est atteinte. Ici, nous avons encore la liberté de choisir. Il ne faut pas attendre que le débat soit dans notre cours pour s'y acculturer. Je vous invite à vous y mettre tout de suite et à joindre les rangs des mécontents; de cette façon, le jour où des décisions purement mercantiles et, avouons-le, très peu éclairées, surviendront chez nous, nous serons déjà prêts à manifester notre mécontentement et faire face à la musique (ou en l'occurence, à l'absence de). À bon entendeur, salut!

Denis Boudreau | 2002.12.08 @ 11:18

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)