<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

samedi 03 mai 2003
par Denis Boudreau

W3Québec : de nouvelles rencontres

À la rencontre de W3Québec qui se tenait jeudi soir dernier au Intertainment Café, nous avons eu le plaisir de rencontrer deux nouvelles personnes, toutes deux webmestres et impliquées à leur façon dans la promotion des standards du Web et de l'accessibilité. Tout d'abord, en visite à Montréal chez l'ami Karl Dubost où il passait la semaine, le webmaster du W3C, Henri Fallon qui nous a fait le plaisir de venir passer la soirée avec nous. Je suis toujours étonné et agréablement surpris par la qualité des membres du W3C. Ouverts, réceptifs, gentils, disponibles. Des gens de qualité, passionnés par ce qu'ils font et les enjeux qu'ils représentent, toujours prêts à démystifier des concepts des normes ou des aspects du Consortium. Les écouter parler, c'est un peu comme faire partie de la famille. Pour quelqu'un comme moi qui passe mon temps à évangéliser sur le sujet, savoir que je peux compter sur les principaux intéressés en cas de besoin est un atout inestimable. C'est bien de se sentir appuyé.

Bien que la rencontre avec Henri fut des plus agréables, étant lui-même d'excellente compagnie, le moins que l'on puisse dire, c'est que la rencontre avec Stéphane Tellier, webmestre du RAAMM (Regroupement des Aveugles et Amblyopes du Montréal Métropolitain), lui-même atteint de cécité à 99%, donc aveugle à proprement parler fut un moment privilégié pour moi. En effet, c'était la première fois que je pouvais réellement m'entretenir avec un utilisateur aux prises avec des problèmes concrets d'accessibilité de façon quotidienne. Je ne parle pas ici de vous raconter que le pauvre est aveugle ou qu'il fait bien pitié, non bien au contraire. L'homme que j'ai rencontré ce soir là est un modèle de détermination et de débrouillardise. Pour composer quotidiennement avec autant de contraintes et lutter sans relâche à faire avancer les choses, le seul sentiment que Stéphane m'inspire, c'est de l'admiration. Savoir que des gens comme lui sont intéressés à s'engager avec nous dans l'aventure de W3Québec me comble de joie et m'énergise au plus haut point. Tout ce travail n'est pas fait pour rien. J'en ai eu la preuve concrète jeudi soir. Je remercie au passage Tim de l'avoir convié à se joindre à nous. Ce fut une très belle rencontre.

À quelques reprises, Stéphane a eu l'occasion de nous livrer certaines facettes de sa réalité d'internaute, avec les barrières physiques auxquelles il se heurte constamment et les efforts qu'il doit déployer pour arriver à prendre connaissance des informations qui l'intéresse. Inutile de vous dire que l'entendre ainsi nous raconter ses frustrations d'utilisateur n'ont fait que renforcer ma position pro-accessibilité, et ravivé ma volonté à faire avancer les choses en mettant de l'avant des actions concrètes. Après en avoir brièvement discuté avec lui, j'entends organiser quelques rencontres où il pourra approfondir sur ses expériences et ainsi livrer par le biais de CYBERcodeur quelques entrevues sur divers sujets, afin de vous faire basculer dans l'univers d'un aveugle qui utilise le Web quotidiennement. Si je vous racontais l'autre jour ma volonté à aider la cause alors que je ne connaissais personnellement aucune "victime" d'accessibilité, imaginez ma détermination maintenant que j'en ai rencontré une... Je crois que les entrevues à venir avec Stéphane seront des plus intéressantes et révélatrices. Restez fidèles au poste pour ne rien manquer. Avec un peu de chance, comme moi ce soir là, vous comprendrez du coup toutes les importances de souscrire à une politique de support d'accessibilité.

Dans le même ordre d'idées, les discussions et les échanges courtois se poursuivent avec Catherine Roy du CAMO (Comité d'adaptation de la main-d'œuvre pour personnes handicapées). La perspective de les voir également se joindre au mouvement est très réjouissante. Allez, pour la forme, je vous en glisse un petit bout alors que Catherine me fait gentiment part de ses impressions à propos de CYBERcodeur.net :

C'est toujours agréable de pouvoir montrer des modèles de sites qui, non seulement ont le souci d'être accessibles, mais font une place particulière à ce sujet. De plus, vous avez une façon très éloquente et très honnête d'en parler sans tomber dans le mélodrame. Lorsque des gens qui ne sont pas du "milieu" s'engagent comme ça, c'est un outil très efficace de sensibilisation auprès d'autres qui tardent à prendre le virage.

Il y a une effervescence palpable dans l'air présentement à Montréal pour tout ce qui touche les standards et l'accessibilité. C'est agréable de se sentir impliqué dans de telles actions. C'est un très bon moment pour être un dévelopeur Web. Et je ne parle pas que du soleil qui pointe le bout de son nez, ou des reprises des développements économiques. Je parle de réalisations, tant du point de vue professionnel que personnel.

Quant à la rencontre elle-même, puisqu'il faut bien en parler, elle fut très productive et tout aussi profitable. Encore beaucoup de décisions prises, des projets concrets et des moyens se mettent en place, on sent réellement que la machine commence à prendre son envol. En ce qui me concerne, beaucoup de rédaction en vue, avec des travaux recoupant à la fois les intérêts du W3C, de W3Québec et des intérêts personnels en la banification et la personnalisation du texte intitulé "Buy standards compliant Web sites". Ça promet d'être de la belle ouvrage.

Dans les prochains jours, le compte-rendu officiel de la rencontre sera rendu public. Vous en serez avisé si le cœur vous dit de le lire.

Denis Boudreau | 2003.05.03 @ 17:54

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)