<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

vendredi 13 juin 2003
par Denis Boudreau

IE5/Mac : chronique d'une mort annoncée

Zeldman nous annonce la mort officielle de Tasman et du navigateur IE5/Mac. Après nous avoir fait un bel historique de l'application, Jeffrey nous explique ce que l'avenir nous réserve dans l'univers des agents utilisateurs avec les nouveaux plans de MicroSoft, maintenant qu'ils ont achevé de liquider leur produit vedette sous toutes les plate-formes où il était distribué. C'est curieux, tout d'un coup, ma journée grise et pluvieuse me semble aussi plutôt triste et morne... Les prochaines années seront-elles aussi stériles qu'on pourrait être porté à le croire ?

Denis Boudreau | 2003.06.13 @ 17:52

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.06.13 @ 18:25 par Vincent

Bon cela semble l'article le plus adéquat.
Ici la réaction de Tantek, un des developpeur de IE Mac justement:
http://tantek.com/log/200...

Haut retour au début de la page

2003.06.14 @ 09:03 par Pierre

Je ne suis pas sûr que ça signifie nécessairement la mort de Tasman puisqu'il est|pourrait être(?) utiliser dans le fureteur AOL. Je ne serait pas surpris non plus de voir arriver MS avec une version de Office où on peut fureter sur le web dans n'importe quelle application (Word a déjà presque tout ce qu'il faut pour ça) et qui utiliserait Tasman comme engin. Ce commentaire est purement spéculatif (je n'ai rien lu nulle part à ce sujet) mais on sait jamais...

Ce qui est plus inquiétant, comme le note Zeldman dans son commentaire, c'est que ça pourrait signifier une stagnation dans le développement et l'utilisation des standards. On a beau dire qu'on code pour les standards, on fini toujours par faire un petit hack ici et là pour faire plaisir au designer. Et j'ai peur que IE55/IE6 (box model, float) deviennent un genre de NS4 dans 2 ans. Bien sûr, ça va être moins pire mais...

Haut retour au début de la page

2003.06.14 @ 12:41 par cybercodeur

En fait Pierre, justement, c'est la raison pour laquelle j'estime que c'est la mort de Tasman. Le fureteur d'AOL est déjà existant, c'est la dernière version de MSIE utilisée sous les plate-formes désservies par America OnLine chez PC et Mac.

Comme MicroSoft n'en bâtira pas d'autres, c'est donc dire que ce que AOL a reçu en 'cadeau', c'est une license pour les sept prochaines années d'un produit déjà vieux de deux ans et qui ne s'améliorera jamais... loin d'être une aubaine ! Imagine la désuétude du navigateur d'AOL s'il le conserve tel quel pour les sept prochaines années. Un navigateur vieux de neuf ans, dans un monde ou une semaine passée équivaut à au moins un mois d'évolution technologique pour tout autre domaine. C'est tout simplement risible. Ça ferait combien en années de chien tout ça ?

Et selon moi, c'est justement pour ça que nous sommes menacés de stagnation... Si les utilisateurs s'accrochent à MSIE 6.0 et ignorent les navigateurs alternatifs plus récents et par le fait même plus conformes aux normes, il se creusera un réel fossé entre ce qui peut être accompli et servi sur le Web et ce que le public est en mesure de prendre... si vous croyez que l'écart est grand maintenant simplement en comparant Mozilla Firebird et NS4, attendez de voir dans sept ans entre les navigateurs ouverts et MSIE 6.0 !

Sauf que contrairement à la situation des dernières années où NS4 disparaissait progressivement, MSIE lui, risque de prendre beaucoup plus de temps à devenir minoritaire... s'il le devient effectivement un jour. MicroSoft réussira t-il le pari de faire migrer le Web PC massivement vers son éventuel LongHorn ? Conservera t-il son monopole sur la navigation Web en imposant un statut quo à ses utilisateurs, suivi d'une prise en otage pour un upgrade assurément coûteux, autant en argent qu'en perte d'autonomie de l'utilisateur ? J'espère bien que non, que son arrogance la rattrapera et que le Web redeviendra ce qu'il aurait toujours du demeurer, c'est-à-dire une zone libre et ouverte, régie par des normes ouvertes et évolutives elles aussi... Non par des visées propriétaires et mercantiles imposées par des compagnies qui semblent parfois plus puissantes que Dieu lui-même.

Pour ce qui est de voir intégré à MS Office un mode de navigation Web, c'est probablement une des hypothèses les plus perspicaces que j'ai lu sur le sujet jusqu'à ce jour. En effet, je vois difficilement quelle meilleure plateforme pourrait prendre en charge le Web que celle passant par l'intégration de la suite Office.

Et finalement, c'est certain que nous préférons tous être pris avec un navigateur à la traîne comme MSIE 6.0 que NS4... au moins, on peut sentir une évolution, même si elle est terriblement lente (particulièrement en fonction du tableau qui semble vouloir se dresser devant nous)... Tant qu'à être dans la merde, autant patauger dans de la fraîche.

D'un autre côté, cela pourrait signifier que dans vingt ou trente ans, je serais toujours à militer pour le respects des standards Web. ÇA me ferait un beau projet de vie ! Pour ce qui est de ce Weblog, ça commencerait à faire des archives assez volumineuses, sans compter un bel historique de l'évolution de la cause. Enfin... restons positifs et soyons prêts à faire valoir la cause des normes ouvertes. :)

Haut retour au début de la page

2003.06.14 @ 13:22 par Pierre

> Tant qu'à être dans la merde, autant patauger dans de la fraîche.

La vieille merde, c'est sec et ça sent rien. Pas sûr que je préfère patauger dans la fraîche... ;-)

Tant qu'à être dans le sujet, jettes un coup sur ce blog :

http://brunmarde.com
Dans la vie tout n'est pas rose, des fois c'est brun.
(c'est le blog d'un ami d'un ami)

Haut retour au début de la page

2003.06.14 @ 14:48 par cybercodeur

Bon... j'aurais pu parier que quelqu'un allait me la sortir celle-là ;)

Oui je connais le Weblog de Dale depuis un certain temps... j'y traine à l'occasion depuis décembre dernier en fait :)

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)