<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

samedi 01 février 2003
par Denis Boudreau

XHTML 2.0 : Quatrième ébauche de travail publique

Si vous avez moindrement suivi les nombreux débats entourant XHTML 2.0 au cours des dernières semaines, vous savez déjà qu'une grande controverse entoure la nouvelle version du langage. En effet, des légions de développeurs à travers le monde se sont questionnés (et continuent de le faire) sur la pertinence de cette nouvelle direction que le W3C souhaite donner au XHTML. Bien que tout le monde s'entende pour dire que cette évolution est souhaitable, plusieurs préfèreraient la voir affublée d'un autre nom, question de préserver l'intégrité et les acquis du (x)HTML, notamment au niveau de sa rétro-compatibilité... C'est vraisemblablement avec le spectre de cet inconfort en tête que les principaux intervenants du HTML Working Group se sont penchés sur la quatrième version de l'ébauche de travail sur XHTML 2.0 cette semaine qui mènera, dans un avenir plus ou moins rapproché, vers une recommandation officielle.

Parmi les nouveautés ou ajustements au programme, on compte parmi tant d'autres des modifications au niveau des modules XHTML des tableaux, des feuilles de style et du texte ainsi qu'une mise en relation intéressante du discours quant à la non compatibilité du XHTML 2.0 avec les versions lui étant antérieures :

1.1. What is XHTML 2 ?
XHTML 2 is a general purpose markup language designed for representing documents for a wide range of purposes across the World Wide Web. To this end it does not attempt to be all things to all people, supplying every possible markup idiom, but to supply a generally useful set of elements, with the possibility of extension using the span and div elements in combination with stylesheets.

1.1.1. Backwards compatibility
Because earlier versions of HTML were special-purpose languages, it was necessary to ensure a level of backwards compatibility with new versions so that new documents would still be usable in older browsers. However, thanks to XML and stylesheets, such strict element-wise backwards compatibility is no longer necessary, since an XML-based browser, of which at the time of writing means more than 95% of browsers in use, can process new markup languages without having to be updated. Much of XHTML2 works already in existing browsers. Much, but not all: just as when forms and tables were added to HTML, and people had to wait for new version of browsers before being able to use the new facilities, some parts of XHTML2, such as XForms and XML Events, still require user agents that understand that functionality.

1.1.2. XHTML2 and Presentation
The original version of HTML was designed to represent the structure of a document, not its presentation. Even though presentation-oriented elements were later added to the language by browser manufacturers, HTML is at heart a document structuring language. XHTML2 takes HTML back to these roots, by removing all presentation elements, and subordinating all presentation to stylesheets. This gives greater flexibility, and more powerful presentation possibilities, since CSS can do more than the presentational elements of HTML ever did.

Bref, dans les faits, cette optique me semble tout à fait souhaitable. Évidemment, encore beaucoup de modifications au document demeurent à venir pour une recommandation majeure qui n'en est vraiment pas à ses derniers ajustements. Pour entreprendre un tel virage, le langage devra passer par une série de phases qui risquent de nous surprendre encore plus d'une fois. Je crois de plus en plus que c'est à nous, développeurs du médium, de garder un esprit ouvert, tout en demeurant critique, face au travail qui se déroule sous nos yeux.

L'évolution du langage est intéressante et j'en arrive personnellement à la conclusion que nous devons faire acte de Foi envers le Consortium et lui donner la chance de mener à terme cette transition cruciale pour la transcendance du Web. N'oublions jamais que le développement de la spécification est un travail de longue haleine qui se déploie sous nos yeux, dans toutes les phases de son évolution. Cela en dit long sur la volonté de transparence du Consortium et pour cela, le W3C mérite tout notre respect et notre indulgence.

Pour prendre connaissance de tous les changements apparus dans la nouvelle version de l'ébauche de travail, vous référer, comme à l'habitude, à la version "diff-marked."

Denis Boudreau | 2003.02.01 @ 14:29

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)