<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

vendredi 07 février 2003
par Denis Boudreau

Phoenix : le fureteur rêvé pour un développeur ?

En attendant de vous raconter le déroulement de notre soirée d'hier (le premier meetUp montréalais sur les standards Web) qui fut un vif succès, permettez-moi de vous faire part d'un heureuse découverte aujourd'hui avec un autre produit issu de la forge de Mozilla, le champion des navigateurs dans la catégorie des poids super-légers, l'extraordinaire Phoenix en version 0.5. Après quelques minutes à l'utiliser, je suis complètement renversé par la qualité du logiciel. Rapide, élégant, performant — en un mot, efficace.

Tout ce que vous avez toujours rêvé d'un navigateur Web sans jamais avoir osé le demander; c'est-à-dire un support apparemment irréprochable des standards et rien de plus. Pas de fla-fla, de cossins, de gugusses et de cochonneries inutiles; juste une excellente interprétation du code. Je vous le recommande fortement. Lisez la critique qu'en fait l'intern@ute; c'est assez parlant.

Ce navigateur web appartient à la grande famille Mozilla. Il reprend la motorisation du fameux projet open source, mais son interface et ses fonctionnalités sont autrement plus dépouillées. Loin de constituer un défaut, ce dénuement est à nos yeux, la première de ses qualités. D'abord Phoenix est ultra véloce, ensuite il laisse la part belle à l'essentiel, c'est-à-dire aux pages web, et non à d'innombrables palettes et menus surchargés.

Pour autant, Phoenix présente toutes les fonctions indispensables sur un navigateur moderne, c'est-à-dire un système d'onglet pour naviguer sur plusieurs sites à la fois, un mode plein écran d'une pression sur la touche F11, un volet rétractable sur la gauche de la fenêtre, qui affiche au choix l'historique des visites, les bookmarks, ou les téléchargements en cours, et même un système de thèmes graphiques pour modifier l'apparence du logiciel.

Parmi les petits raffinements qu'embarque tout de même ce navigateur, on appréciera la possibilité d'ouvrir un lien sous un nouvel onglet d'un simple clic sur la molette de sa souris, l'import automatique des favoris d'Internet Explorer, la gestion fine des cookies, des différents types de commandes JavaScript, de contenus/protocoles, ou encore la fonction anti fenêtre popup. Bref, ce navigateur alternatif gagne a être essayé, d'autant qu'il ne nécessite aucune installation puisqu'il suffit de décompresser une archive zip pour pouvoir l'utiliser.

Vous pouvez télécharger ce joli petit oisillon directement chez nos bons amis de Mozilla.

Denis Boudreau | 2003.02.07 @ 15:46

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)