<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

samedi 08 février 2003
par Denis Boudreau

MeetUp : première rencontre montréalaise

Comme vous le savez sûrement, jeudi soir dernier se déroulait la première rencontre officielle du regroupement montréalais de promotion des standards du Web, le WebStandards MeetUp. Comment vous traduire en quelques mots la flamboyante énergie qui s'est dégagée de cet événement ? J'ai eu le plaisir et le privilège d'y découvrir des gens formidables, habités par les mêmes passions que moi, soucieux de mettre l'épaule à la roue pour faire avancer cette cause, non seulement sur la scène locale, mais également sur la scène internationale. Près d'une vingtaine de courageux sensibilisateurs/évangélistes ont bravé le froid hivernal pour se pointer dans un bar irlandais de la rue Crescent, enfûmé et bruyant et pas du tout adapté aux besoins de la rencontre. Certains ont même entrepris le trajet Québec-Montréal (500km aller-retour) pour être présents — c'est dire à quel point certains développeurs ont envie de s'impliquer à faire avancer les choses. Tout ce beau monde a eu le courage d'aller rencontrer de parfaits inconnus dans l'espoir d'y trouver des partenaires dévorés par l'envie de s'investir autant qu'eux et discuter à la fois de leurs expériences avec le Web et de leurs attentes (souvent frustrées) vis-à-vis ce médium fantastique.

Ce fut un moment que je n'hésite pas à qualifier d'historique, parce que j'ai la conviction profonde que sous le couvert d'une musique trop forte et d'un band impatient de monter sur scène, une vingtaine de personnes se sont donnés ce soir là les moyens de concrétiser leurs aspirations.

Du lot, des professionnels du Web de tous les domaines ou presque : des designers, des concepteurs, des idéateurs, des intégrateurs, des programmeurs, des gestionnaires, des rédacteurs, des architectes et des développeurs, tous unis dans une même croisade, celle de contribuer à assainir le Web en offrant au reste du monde les outils nécéssaires à une telle révolution méthodologique. Parmis les gens présents, notons entre autres des réprésentants d'entreprises oeuvrant en multimédia sur la scène montréalaise et québécoise, du gouvernement provincial, de l'entreprise privée, des universités locales, du Web Standards Project et du Consortium W3; pas mal pour une petite rencontre, organisée inopinément il y a un mois de cela, après que j'ai découvert en les MeetUps un moyen d'entrer en communication avec le reste du monde.

Étant déjà personnellement impliqué avec des groupes comme Pompage et OpenWeb qui travaillent d'arrache-pied dans la francophonie à créer une ressource forte et centralisatrice autour des questions de normalisation, j'ai évidemment tenté de rallier tout ce beau monde aux projets existants, afin d'unir nos énergies à celles déployées par la communauté française. Bien qu'aucunes décisions n'aient été prises quant à une direction spécifique vers laquelle orienter notre tir, un concensus a rapidement été atteint quant à la nécéssité et l'impérativité de faire quelque chose conjointement, dans le meilleur intérêt du développement Web montréalais (québécois).

Quelle forme ces actions prendront-elles ? Il est encore un peu tôt pour statuer, mais un des points les plus intéressants ayant été soulevés dans la soirée consistait à envisager la possibilité de créer des chapîtres régionaux sous OpenWeb, afin de bien cibler les besoins locaux, tout en conservant un chapeautement directionnel cohérent. Qui sait ? Une fois OpenWeb officiellement lancé, nous verrons peut-être apparaître une faction montréalaise du projet. C'est à suivre.

Un des points les plus importants ayant également été abordé lors de la soirée concernait la nécéssité de développer un business case pour les entreprises, non pas tant pour les convaincre que pour les sensibiliser à l'évolution actuelle du médium et les inviter à ne pas râter le bateau. Sur ce point encore, de nombreuses idées ont rapidement faites surface, toutes excellentes et motivantes — tout porte à croire que ce regroupement fera beaucoup de remous dans les mois à venir. Comme à l'habitude, vous en serez les premiers avisés.

Notons également la volonté de mimiquer des actions déjà implantées en France qui fonctionnent très bien : prenons par exemple l'AFUL qui, à partir de la base d'opération d'Interop, intervient dans l'assainissement du Web en contactant les webmestres de sites non-conformes aux standards en leur proposant des commentaires constructifs et des solutions efficaces pour les aider à rendre leurs sites conformes aux dites normes et ce, dans le plus grand respect de tous les individus.

Un autre moment fort de la soirée consista à présenter la structure interne du Consortium, grâce aux explications de Karl qui était présent à la rencontre. Ce fut très instructif de découvrir quels étaient les rouages internes de cette machine mythique qui fait rêver tant de développeurs, pour apprendre qu'en fin de compte, l'organisation était gérée par des humains comme vous et moi qui ont des vies à peu près normales (ou du moins qui essaient) et qui doivent eux aussi dormir de temps à autre. Comprendre comment fonctionne le W3C a été très révélateur et aide énormément à comprendre comment fonctionne le processus d'implantation des standards eux-mêmes.

Karl a également profité de l'occasion pour nous rappeler que le Consortium est d'abord et avant tout un organisme ouvert qui a besoin du travail des bénévoles pour avancer; des gens encore une fois, comme vous et moi qui ont à coeur l'avancement technologique et qui sont prêts à investir de leur temps et de leurs connaissance pour mettre en action et à profit les bases futures du Web.

Alors voilà pour mon compte-rendu de la soirée, dans une formule à la fois la plus brève et la plus exhaustive que possible. Je m'arrête ici parce que si je continues, j'ai bien peur que je ne m'arrêterai plus. Je m'en voudrais toutefois de ne pas remercier l'incroyable générosité des gens qui furent présents à cette rencontre. Encore une fois, ce sont des gens comme vous qui me confirmez quotidiennement pourquoi le Web vaut la peine d'être aimé. Merci à vous tous de votre intérêt et surtout de votre implication.

Si vous comptiez être des nôtres jeudi soir dernier et n'avez pas vous présenter, sachez que vous pourrez toujours remettre ça le mois prochain. Évidemment, en tant que collectif, le groupe du WebStandards MeetUp vous est toujours ouvert. Vous avez envie de vous y investir de quelque manière que ce soit, n'hésitez pas à me faire signe. Il y aura toujours de la place pour de nouvelles idées et du sang neuf. Dans les jours (semaines) qui viennent, nous créerons une liste de diffusion pour les besoins de la cause. Vous serez également invités à vous y inscrire si cela vous intéresse. Restez à l'écoute !

Denis Boudreau | 2003.02.08 @ 11:46

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2003.07.17 @ 17:03 par Stephane Guerard

Bonjour,

Et félicitations pour le blog et tous les efforts de communication autour de l'accessibilité internet. je ne suis pas un professionnel de l'industrie de l'internet mais un consultant en développement économique. J'ai réalisé un travail pour une association qui s'occupe des déficients visuels et découvert alors la problématique de l'accessibilité. Ce travail m'a conduit à contacter de nombreux webmestres du gouvernement provincial et de faire le point sur l'initiative fédérale NSI. Les résultats sont très décevants pour le Canada. Dans le même temps le voisin américain et les européens prennent de l'avance. Ca me donne le goût de faire quelque chose. Si les webstandard meetup sont ouverts à d'autres rouages de la communauté internet, ça me ferait plaisir d'en faire partie ainsi que de figurer sur la liste de diffusion.

Dans l'attente d'une réponse prochaine

accessiblement vôtre.

Stéphane Guérard
INTERFACE

Haut retour au début de la page

2003.07.18 @ 10:46 par CYBERcodeur

Bonjour Stéphane,

Le collectif W3Québec est un regroupement de professionnels du Web certes, mais il est d'abord et avant tout un regroupement de passionnés de l'Internet, de l'accessibilité, des normes, de l'interopérabilité et de la portabilité du médium et de son message. Si nous comptons déjà parmi nous de nombreux spécialistes des technologies, nous avons un criant besoin de spécialistes des communications et autres domaines reliés de près ou de loin à l'échange avec les instances décisionnelles, que celles-ci soient gouvernementales, entreprenieuriales ou autres.

Comme moi et bien d'autres, vous avez été mis en face de la problématique de l'accessibilité par l'intermédiaire d'un mandat relié au travail, non d'une problématique personnelle. C'est normal, suffit de faire un rapide sondage autour de soi pour se rendre compte que les problèmes de la communauté handicapée sur le Web est au mieux incomprise et dans les pires cas, tout simplement ignorée.

W3Québec souhaite relever le mandat de conscientisation auprès des instances en place et les inciter à agir en ce sens. Ainsi donc, nous sommes alliés à des organismes déjà influents comme le RAMM ou le CAMO et leur pretons main forte dans la lutte à la conscientisation. Nous croyons qu'en travaillant main dans la main, nous pouvons arriver à faire avancer le dossier. Par contre, l'accessibilité, comme je le faisais remarquer plus haut, n'est pas le seul point d'intérêt du collectif. Remarquez, par les temps qui courent, cet aspect des normes du Web occupe une place toute particulière... normal puisque la majorité des membres de W3Qc prennent ce dossier particulièrement à coeur.

De la place, il y en a et il y en aura toujours... la transparence et l'ouverture du mouvement sont à la base même de sa raison d'être. Quiconque souhaite s'y impliquer est plus que bienvenu à le faire. Notre porte sera toujours ouverte à de nouveaux volontaires. Certains auront pour intérêt de participer à des initiatives particulières, comme la FAQ sur les normes, d'autres auront envie de s'investir plus sérieusement encore et participer à la lutte pour la promotion des normes du Web dans l'industrie québécoise du multimédia. Le choix des armes est vôtre, mais le véhicule pour se rendre à terme est le même pour tous.

Si vous souhaitez vous joindre à nous, rien de plus facile. Rendez-vous sur la page dédiée à cet effet ( http://w3qc.cybercodeur.net/ ) et renseignez-vous sur la prochaine date de rencontre. Nous vous y accueillerons à bras ouverts.

Au plaisir de vous rencontrer prochainement. :)

Denis Boudreau
W3Québec

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)