<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

dimanche 01 juin 2003
par Denis Boudreau

La mascarade Microsoft / AOL

Vous avez certainement entendu parlé de l'entente survenue entre Microsoft et America OnLine cette semaine qui ont véritablement enterré la hache de guerre lorsque Microsoft a accepté de verser 750 millions de dollars à AOL pour que celle-ci abandonne les poursuites qu'elle avait intenté contre le géant de Redmond. Dans la série d'accords que se sont ensuivis, Microsoft a également offert à America OnLine d'utiliser gratuitement MSIE dans ses éventuelles versions de produit pour les 7 prochaines années, ce qui vient à dire qu'AOL n'a vraisemblablement aucun intérêt à intégrer Gecko à son service. C'est bien dommage, et pour plusieurs raisons :

  1. Tout d'abord, MSIE comme produit est infiniment inférieur à la suite Gecko, que ce soit Mozilla en version 1.4 ou l'éventuelle version 1.5, supposée reposer sur le cœur de Firebird. Son support des standards étant beaucoup moins rigoureux et son retard sur le marché (voilà deux ans que la version 6SP1 est disponible) ne fait qu'accroître l'écart qui le sépare des produits Gecko.
  2. Ensuite et surtout, la décision de Microsoft de ne plus investir un sou dans l'application MSIE signifie que la situation n'est pas prête de changer. En effet, puisque Microsoft a décidé qu'elle ne développerait plus son navigateur, tout porte à croire qu'il pourrait effectivement se passer un autre deux ans avant que Microsoft ne propose du sang neuf. La compagnie de Bill entreprend plutôt de développer une application totalement intégrée à son prochain système d'exploitation qui ne cadrerait plus comme un navigateur, mais bien comme une application faisant partie de Windows. L'impact sur le support des standards Web est énorme.
  3. Finalement, ce qu'il faut comprendre dans tout ça, c'est que Netscape est probablement sur ses derniers milles et que l'autrefois glorieux navigateur est à l'article de la mort. Ce ne serait pas si grave si on pouvait compter sur Mozilla pour prendre la relève, mais puisque Mozilla est financé en majeure partie par Netscape qui ne semble plus figurer sur les plans d'America OnLine, tout porte à croire que Gecko lui-même est menacé... à moins que la communauté openSource, ravivée par ce coup d'état, ne reprenne le projet avec la fougue qu'on lui connait et ne décide de faire cavalier seul avec les moyens du bord. C'est à espérer en tout cas... Autrement, il reste encore Opera, jusqu'à ce que les gros requins du Web ne les engloutissent eux aussi...

Ouais, il y a vraiment de quoi se poser des questions... AOL qui achète Netscape mais ne l'intègre pas dans son offre de service... AOL qui signe une entente de 7 ans avec MSIE... AOL qui renforce le monopole de MSIE en assurant son support pour des millions d'usagers... Netscape qui, plus que jamais, est appelé à tomber parce que son propriétaire à l'air de s'en foutre éperduement... Microsoft qui annonce officiellement qu'elle n'a aucun intérêt à développer un navigateur (on s'en doutait déjà pas mal)... c'est très difficile de voir tout ça positivement... il est clair que AOL a vu le coup venir et à aquis Netscape pour mieux négocier ses intérêts avec Microsoft... AOL n'a jamais songé à intégré gecko dans son offre de service... à moins que ce ne soit une ruse de leur part. Serait-ce possible ?

C'est très caractéristique des gestionnaires... aucune vision de qualité.. mais une vision de la profitabilité à tout prix, au détriment d'une possible qualité ou d'une solution plus optimisée... faut faire de l'argent rapidement aujourd'hui, sans chercher à voir trop loin ce qui se passera... de quoi vous dégoûter de l'industrie du Web. Dans des moments comme celui-là, j'aurais bien le goût de tout lâcher et aller suivre une formation en ébénisterie, ma compagnie aurait un méchant site Web. Et conforme en plus !

Cependant, pour les standards et leur promotion, rien ne change, au contraire... aucune amélioration pour MSIE 6 avant deux autres années signifie 4 années d'avance en développement pour Mozilla Firebird (moz 1.5 et plus à venir) ou Opera. Par le moment où MS daignera sortir une nouvelle version intégrée de son application intégrée au point tel qu'on ne la verra plus comme telle. D'une certaine façon, la mort annoncée de Netscape ouvrira probablement plus le marché pour Moz qui récupérera peut-être une partie des users Netscape. Faut espérer que le mouvement open source autour de Mozilla se resserre afin d'éviter de tomber sous le joug du gros Bill.

Quoiqu'il en soit, je refuse de baisser les bras. Vois ces géants s'acoquiner ne fait que renforcer ma volonté de promouvoir une alternative de beaucoup supérieure.... parce que je peux voir que ce qui se trame. C'est plus qu'un statut quo pour MSIE... c'est un véritable nivellement par le bas au profit des technologies propriétaires. Si c'est la partie que Microsoft et America OnLine veulent jouer alors jouons là. Cette guerre ne se fera pas sur un terrain ouvert, elle se fera dans les tranchées de l'évangélisation, une conversion à la fois. À (très) long terme, on ne peut qu'en sortir gagnant. L'arrogance, l'impertinence et la condescendance de ces géants du Web ne pourra que les mener à leur perte. Du moins, c'est ce que je leur souhaite de tout cœur. Plus on est grands, plus on tombe de haut.

Pour avoir une bonne idée de toute cette histoire, allez lire les articles parus sur C|Net :

  1. Microsoft to abandon standalone IE
  2. Microsoft to pay AOL $750 million
  3. Microsoft wins in digital media
  4. AOL, Microsoft to talk about IM
  5. Is this the end of Netscape?
  6. AOL, Microsoft learn to just get along

Ou encore, l'ami Zeldman, dont je retranscris pour vous l'essentiel du questionnement ici :

The announcement that Microsoft will no longer improve IE unless you buy its next OS (or subscribe to its MSN service), coupled with AOL's announced willingness to play ball for bucks, raises slippery questions. If AOL is to use IE instead of its own Netscape browser for the next seven years, but IE will not change outside the Longhorn OS, will AOL users be stuck with IE6 until 2010? (IE6 was released in the year 2000.)

Will AOL continue to develop Mozilla/Netscape, using the cash it got from Microsoft to create a browser that is superior to the outdated one its AOL members must use? Or will it dump Netscape at fire sale prices after having cut a deal that lowers Netscape's value by further diminishing its market share?

If AOL abandons Netscape, will Mozilla keep going? If so, will Windows users who do not upgrade to Longhorn switch to Mozilla (or Opera), or will they keep using the current version of IE6 for the foreseeable future? If they do that, will web development methods freeze? What happens to CSS3 and XHTML 2 if the bulk of web users (including AOL users) "standardize" on a year 2000 browser for the next three to seven years?

Moi pour le moment je suis beaucoup trop dégoûté par tout ça alors je vais retourner dans ma caverne coder la version 3.0 de CYBERcodeur qui va fichtrement bon train... je vous en redonne des nouvelles bientôt. Entre-temps, espérons que Zeldman voir clair et qu'America OnLine manigance un bon coup de son côté. Sinon, souhaitons la meilleure des chances à tous nos amis comme Tristan, Daniel et Eric, employés comme évangélistes des standards chez Netscape, et à l'avenir du Web, qui risque de s'assombrir terriblement.

C'est à vomir de honte tout ça... J'ai jamais eu autant envie de passer à Unix ou Linux.

Denis Boudreau | 2003.06.01 @ 23:28

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)