<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

vendredi 21 février 2003
par Denis Boudreau

Gecko : prenant la place qui lui revient

Pascal Chevrel, dont je découvre à l'instant le Weblog, traçait hier un portrait très éloquent de l'évolution en popularité des navigateurs alternatifs basés sur Gecko :

Pendant plusieurs mois, ce chiffre n'a quasiment pas décollé, mais récemment, il s'est mis à augmenter de 0,1% quasiment chaque semaine. A ce jour, l'ensemble des navigateurs Gecko est à 2,1%. Pourquoi cette récente accélération ? Gecko est tout simplement devenu le coeur aujourd'hui d'une bonne dizaine de navigateurs alternatifs ou de marchés niches (Mozilla, Netscape, beonex, Chimera, Phoenix, Galeon, Kmeleon, clients AOL-OSX et Compuserve...) et cela commence à se sentir dans les stats. D'ailleurs, les graphiques mensuels de Google font état pour la première fois des navigateurs Gecko (qu'ils appellent Netscape 5) dans leurs statistiques de janvier 2003 avec un taux apparemment autour de 2% ce qui en phase avec les statistiques de BrowserNews.

Serions-nous en train d'assister à un changement de paradigme dans le domaine du navigateur Web ? Assurément. Comme le demande si bien Pascal, verrons-nous un jour des amendements aux cahier de charge stipulant que les sites à produire doivent impérativement être compatibles "IE5/Gecko" ? À tout le moins, si ce n'est pas encore la façon idéale d'entrevoir la chose, ce serait déjà un grand pas dans la bonne direction.

Denis Boudreau | 2003.02.21 @ 14:48

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)