<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Bleizig

mercredi 17 août 2005
par Bleizig

IBM fait don de code à la Mozilla Foundation

Selon un communiqué officiel, IBM a donné 50 000 lignes de code à la Mozilla Foundation permettant ainsi à Firefox de bénificier de ses technologies d'accessibilité DHTML. Bien que la nouvelle aie été répandue récemment, le code a été transmis aux développeurs et à été intégré aux "nightly builds" depuis l'année dernière au moins: la version 1.5 de Firefox, prévue pour Septembre, en fera usage.

En quoi ce code va-t-il changer Firefox?

Il permettra, dans un premier temps, un plus grand support du clavier, notamment utilisé pour la navigation entre les différents contrôles de la page. En effet, dans l'état actuel des choses, il n'est possible d'utiliser que la touche tabulation ce qui est quand même très limité dans le cadre de menus, tableaux, gros formulaires et autres (imaginez devoir appuyer une centaine de fois sur la même touche pour pouvoir accéder à l'élément de la page qui vous intéresse!). Avec la nouvelle version, la tabulation ne servira plus qu'à se déplacer entre les gros conteneurs de la page et pour se déplacer au sein d'un conteneur, il sera possible d'utiliser les flêches du clavier. Ensuite, de nouveaux widgets seront définis: barre de progression, menu, arborescence ... ces widgets seront controllables à l'aide du clavier aussi. Plus d'informations sur ces nouvelles fonctionnalités sur cette page. Si vous ne pouvez pas attendre la version 1.5, vous pouvez aussi télécharger la dernière alpha.

Au final, il sera possible de faire un plus lourd usage du javascript (pour les menus, les tableurs) sans pour autant pénaliser les lecteurs d'écrans, loupes et autres technologies permettant aux personnes souffrant d'un handicap d'accéder à la toile.

Et l'intérêt du DHTML dans tout ça?

Un peu tombé dans l'oubli, surtout du côté des développeurs soucieux de créer des sites et applications accessibles à tous, le DHTML est revenu en force ces derniers temps, notamment avec l'apparition des RIA: applications basées sur les technologies Internet. Elles consistent simplement à plus utiliser les ressources du client (i.e l'ordinateur de l'utilisateur), ce qui permet des temps de réponses beaucoup plus rapides et un usage plus réduit de bande passante entre autres.

Une des techniques de développement HTML, Ajax, se répand de plus en plus et pour l'instant, les sites qui l'utilisent et soucieux des problèmes d'accessibilité offrent des versions sans Javascript. Un très bon example de site utilisant Ajax est Gmail, si vous utilisez la version standard, vous avez accès aux raccourcis clavier, la page ne se recharge jamais entièrement quand vous ouvrez un message ou décidez de répondre. Si, par contre, vous utilisez la version HTML (accessible), vous n'avez plus que la touche de tabulation et la souris pour vous aider.

En conclusion, il est possible d'envisager un retour au premier plan du DHTML chez les sites respectant l'accessibilité, une évolution à suivre de près ...

Bleizig | 2005.08.17 @ 13:29

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

Ce carnet n'a pas encore été commenté. Avez-vous envie de briser la glace ?

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)