<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

jeudi 02 juin 2005
par Denis Boudreau

W3Québec et les Octas 2005

En réponse à l'annonce de la remise des Octas 2005 samedi dernier, le W3Québec rendait ce matin public un communiqué de presse, accompagné de sa propre analyse de douze projets finalistes au concours de cette année directement concernés par le respect des normes et des principes d'accessibilité (ou du moins, qui auraient tout intérêt à l'être).

En évaluant strictement ces projets du point de vue du respect des sept cibles prioritaires d'accessibilité, telles que définies par Jean-Marie D'Amour, directeur d'AccessibilitéWeb et membre de W3Québec, nous avons voulu mesurer concrètement la place qu'occupaient ces préoccupations dans les priorités de la FIQ (Fédération informatique du Québec) en 2005, lorsque vient le temps de mesurer la qualité des projets Web... Est-il nécessaire de spécifier que la réponse n'a apporté aucune surprise ?

Avant de vous faire comprendre les bases à partir desquelles nous avons procédé à notre analyse, il importe de présenter sommairement ces sept cibles prioritaires, qui représentent les éléments d'accessibilité jugés les plus importants par W3Québec et AccessibilitéWeb, des éléments qui impérativement, doivent être pris en compte pour espérer avoir un projet minimalement accessible. Ces cibles prioritaires ne sont évidemment pas les seules à être importantes parmi les 65 points de contrôle de la WCAG 1.0, mais elles résument tout de même assez bien l'essentiel :

Sept cibles prioritaires de l'accessibilité

  1. la taille des textes est extensible dans Internet Explorer
  2. les images liens ont un équivalent textuel
  3. la navigation peut se faire lorsque JavaScript est désactivé
  4. le contenu est structuré avec de véritables titres
  5. les étiquettes de formulaire sont explicitement liées à leurs champs
  6. les images ayant une valeur significative ont un équivalent textuel
  7. le code HTML et CSS est valide.

À notre triste constatation, aucun projet Web ne s'avère en mesure de répondre adéquatement à ces critères de qualité, ce qui est vraiment désolant.

Vous pouvez constater par vous-mêmes en consultant le tableau comparatif qui résume parfaitement la situation. Peut-être bien que l'année prochaine, alors que nous jeterons un oeil curieux sur la cuvée 2006, nous aurons le plaisir de constater que la qualité et l'inclusion sont des préoccupations en hausse au sein de l'industrie du Web et du multimédia au Québec.

Denis Boudreau | 2005.06.02 @ 21:50

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2005.06.03 @ 02:09 par Michel Fortin

Ce n'est pas comme si ça changeait quelque chose au pointage final, mais dans l'explication de la cible prioritaire no 5 n'est pas fait mention de la deuxième façon d'associer un élément « label » à un champ. Je parle de celle qui consiste à placer le champ à l'intérieur de l'élément « label », ce qui est tout aussi valide d'après la spécification du HTML 4 qui dit:

> To associate a label with another control implicitly,
> the control element must be within the contents of
> the LABEL element. In this case, the LABEL may only
> contain one control element. The label itself may be
> positioned before or after the associated control.

http://www.w3.org/TR/REC-...

Ou bien c'est un oubli, ou bien c'est que quelqu'un a une bonne raison d'éviter cette méthode, mais ne l'a pas mentionné.

Haut retour au début de la page

2005.06.03 @ 07:19 par DenisB.

Tiens c'est vraiment intéressant cette remarque car je soulevais exactement la même question hier soir, lors de notre cours d'accessibilité avec Jean-Marie D'Amour (dont je mettrai tout à l'heure en ligne les capsules audio).

En fait, c'est volontairement que cet aspect est éludé des sept cibles prioritaires, et ce, pour deux raisons :

1. même lorsque le champ de formulaire associé au label est à l'extérieur dudit label, le code demeure valide et l'utilisation, parfaitement limpide.

2. il y a, derrière la mise en place des sept cibles prioritaires, une volonté de faire ressortir les éléments les plus importants d'une part, mais aussi de simplifier considérablement une première approche vers l'accessibilté Web pour les néophytes.

Oui, il existe beaucoup plus de principes, oui, c'est du nivellement par le bas, mais ça a le mérite de rendre la pratique un peu plus 'accessible' pour tous les développeurs qui voudraient bien faire, mais qui ne savent pas pour autant par quoi, ni comment commencer.

Donc ce n'est pas un oubli, mais bien une décision volontaire et réfléchie de ne pas être aussi spécifique.

Personnellement (et c'est exactement ce dont je fais mention dans la seconde capsule audio), j'utilise autant le label comme conteneur du libellé que comme conteneur du libellé ET du champ de formulaire qui y est associé.

Les deux se valent fonctionnellement, les deux se valent syntaxiquement. Zéro problème à ce niveau.

La seule différence à mon sens, consiste simplement à déterminer si j'ai besoin, pour des fins de mise en page, d'utiliser l'élément label comme un bloc (en le passant en display:block dans la CSS). Si je pense devoir recourir à un élément pour faire un retour à la ligne, alors j'utilise le label comme conteneur pour les deux items, sinon, pour le libellé uniquement.

Haut retour au début de la page

2005.06.04 @ 19:42 par Jean-Marie D'Amour

Le point de contrôle 12.4 demande que l'on fasse une association 'explicite'. La citation apportée par Michel Fortin parle plutôt d'association 'implicite'.

'To associate a label with another control implicitly...'

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)