<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

samedi 19 février 2005
par Denis Boudreau

Planification stratégique et remontées

logo W3QuébecDans le but avoué de concrètement définir un plan triennal pour W3Québec, mais aussi pour mieux circonscrire nos propres bases, l'organisme tenait aujourd'hui la première phase de sa planification stratégique. Prévu en trois ou quatre étapes, ces séances de réflexions nous mènerons avant la fin mars à rédiger un plan stratégique précis, un roadmap en quelque sorte. Un exercice fort intéressant, nous permettant de revisiter certains fondements qui pourraient autrement nous sembler du domaine de l'acquis, comme la définition de la mission de l'organisme, les objectifs et les directions principales à donner au collectif. Je l'ai souvent dit par le passé, la remise en question constante est pour moi très positive.

Nous étions donc neufs membres à braver l'oisiveté d'un samedi matin pour se retrouver autour d'une table, dans les locaux de CloudRaker (une entreprise favorable à nos activités) à réviser les fondements de W3Québec pour lui donner un second souffle qui nous permettra de prendre un nouvel envol, encore mieux focalisé celui-là. Signe d'une certaine maturité, cet exercice ne nous rendra que plus forts face à l'adversité et mieux préparés face à un avenir que nous nous souhaitons bien évidemment rempli de succès et de sensibilisation quant aux bonnes pratiques Web.

Suite à la rencontre du 10 février dernier sur le gouvernement en ligne, organisée par la Table de Concertation des Aînés de l'Île de Montréal (TCAIM) dans laquelle je présentais une courte conférence, le nouvellement promu ministre délégué Gautrin y est allé comme prévu d'un communiqué de presse reprenant mes propos sur la qualité du travail actuellement réalisé avec le nouveau portail de services du gouvernement québécois :

Henri-François Gautrin réaffirme que le gouvernement en ligne doit être un projet inclusif

Québec, le 10 février - Dans le cadre d'une journée de sensibilisation organisée par la Table de concertation des aînés de l'île de Montréal (TCAIM), M. Henri-François Gautrin, député de Verdun et adjoint parlementaire au premier ministre, a tenu a réaffirmer que le gouvernement doit tout mettre en oeuvre afin que le projet du gouvernement en ligne respecte le choix des citoyens et leur degré de familiarisation avec les technologies de l'information et des communications.

« Le gouvernement en ligne n'est pas un projet technologique, mais bien une initiative qui utilise les technologies pour améliorer la qualité de vie des citoyens », a rappelé le député à la cinquantaine de personnes-ressources de la TCAIM réunies pour l'occasion.

Rappelant les grandes lignes du Rapport sur le gouvernement en ligne remis au premier ministre en juin 2004, M. Gautrin a tenu à souligner que l'une des stratégies d'appropriation des technologies de l'information consistait à établir des partenariats durables avec les ressources du milieu : « Il est de notre responsabilité d'offrir aux citoyens qui le désirent les ressources appropriées en matière de formation et d'accompagnement ». « L'accès à Internet à moindre coût, par les bibliothèques et les centres d'accès communautaires, doit aussi être encouragé », a soutenu le député de Verdun. À cet effet, il a reconnu que les organismes, tel le Réseau d'information des aînées et aînés du Québec (RIAQ), représenté par M. Jean Roy à la journée de réflexion, pouvaient constituer pour les aînés une fenêtre ouverte sur les technologies.

L'activité s'est terminée par une allocution de M. Denis Boudreau, de W3Qc, qui a sensibilisé les participants à l'importance de l'accessibilité des sites Web, notamment pour les personnes malvoyantes ou en perte de motricité. Ainsi, de l'avis de M. Boudreau, bien que des améliorations soient encore souhaitables, il semble qu'un effort louable ait été fait afin que le nouveau portail de services gouvernementaux (www.gouv.qc.ca) respecte les plus hauts standards en la matière.

Bon, soit, c'est de bonne guerre. Contrairement à ce que l'on pourrait possiblement être porté à croire, je n'ai jamais dit que c'était même près d'être parfait. J'offrais ces commentaires gracieusement, en sachant pertinemment qu'ils seraient vite repris par l'équipe de monsieur Gautrin pour mousser un peu de capital politique autour du (bon) travail accompli. Le communiqué ne dit évidemment pas que W3Québec s'est également engagé à suivre à la trace les développements du projet pour assurer que la qualité des aspects de respect des normes et d'accessibilité iraient constamment en s'améliorant.

L'important, c'est que le gouvernement soit conscient que justement, nous continueront à suivre à la trace le développement du projet pour s'assurer que le gouvernement en ligne demeure une opportunité de réduire les exclusions sociales et la fracture numérique au Québec. Car une telle veille fait définitivement parti des bases de notre raison d'être, donc des éléments clés qui émergeront de nos séances de planification stratégique.

Denis Boudreau | 2005.02.19 @ 21:56

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2005.02.20 @ 04:50 par Monique

Bonjour vous,

C'est vraiment très motivant de voir s'organiser les troupes!

Est-ce que les orientations du W3Québec se rattacheront à différents secteurs de présence web, avec stratégies à la clé! Je pense au monde municipale également et aux plateformes des collectivités, et au monde de l'éducation en particulier!

Haut retour au début de la page

2005.02.21 @ 00:45 par Mathey Thomas

C'est impressionant, j'entends par là que c'est le genre de chose qui n'est pas prêt d'ariver en France !

Haut retour au début de la page

2005.02.21 @ 18:53 par DenisB.

Il ne faut pas se décourager... si nous sommes capables de le faire ici, vous pourriez très bien le faire en France. ;)

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)