<C²: webløg />

Courriel - email address

Avatar Denis

mardi 19 avril 2005
par Denis Boudreau

Joseph Ratzinger devient Benoît XVI

J'ignore ce que vous en pensez, mais avec ses 78 ans, voilà ce à quoi doit ressembler un Pape « tampon »... Préparez-vous donc à un autre battage médiatique ad nauseam dans les prochaines années, car il ne sera sûrement pas en poste très longtemps.

Denis Boudreau | 2005.04.19 @ 13:04

Alors, qu'en pensez-vous ?

Voici ce que vous aviez à en dire... vos impressions, recueillies à vif.

2005.04.19 @ 13:57 par Monique

Bonjour,

Il est annoncé par certains comme un pape de transition...
Il est particulièrement intransigeant et détesté de nombreux catholiques progressistes : non à l’ordination des femmes, non au mariage des prêtres, non à l’homosexualité, non à l'avortement...

La déclaration du recteur de la mosquée de Paris est significative, il souhaite que le pape Benoît XVI, oublie 'le conservatisme du cardinal Ratzinger'

Amicalement,
Monique

Haut retour au début de la page

2005.04.19 @ 14:08 par DenisB.

Et ben... voilà qui ne contribuera certainement pas à ramener les jeunes sur les bancs d'églises...

Haut retour au début de la page

2005.04.19 @ 14:25 par Olivier

> Et ben... voilà qui ne contribuera certainement pas à ramener les jeunes sur les bancs d'églises...

Est-ce nécessaire ?
Est-ce obligatoire ?

S'il y a moins de jeunes sur les bancs des églises, je doute que ce soit du ressort d'un seul homme, même si ce dernier est pape.
Le 'problème' vient très certainement d'ailleurs ;)

Peut être l'éducation et l'enseignement plus au gout du jour, plus axé sciences, compréhension du monde dans lequel nous vivons, scientifique finalement font que croire en un vieux barbu dans ses nuages devient de plus en plus improbable !
(c'est très imagé volontairement ! je sais bien qu'il y a la foi et tout ce qui s'en suit ;))

Ma théorie sur tout ceci, Dieu existe, c'est certain ! Dans la tête de ceux qui y croient, voilà !
<troll>Mais on a jamais vu quelque chose dans la tête de quelqu'un faire quoi que ce soit :D</troll>

En tout cas, s'il y a un truc qui m'exaspère dans tout ceci, c'est le batage imbuvable qu'on en fait. C'est peut être important pour ceux qui s'en soucient mais franchement, il y a bien plus important dans ce bas monde. J'étais tout de même agréablement surpris de ne pas avoir une super édition spécial et tout le toutim à l'heure de l'annonce, je m'y attendais pourtant !

Pour le reste, je rejoins ton avis mais en fait, je m'en fout de tout ça :D!

Haut retour au début de la page

2005.04.19 @ 14:39 par DenisB.

Toute la question est à et c'est justement ce qui est intéressant. D'un oeil aussi désintéressé qu'agnostique, je ne peux faire abstraction de l'exagération avec laquelle on nous a rabattu les oreilles ces dernières semaines avec les sagas papales.

Heureusement qu'ici, au Canada, nous vivons un scandale gouvernemental sans précédents, ça nous a changé un peu ces derniers temps parce que je te jure, à écouter les médias, le monde entier pleurait au désespoir alors que dans mon entourgage, tout le monde s'en foutait éperduement. J'ai vu plus de gens pleurer pour Kurt Cobain, si tu veux mon avis. ;)

Après tout, la mort du Pape, c'est pas comme si ça nous avait surpris... on s'y attendait quand même un peu. Mais malgré mon propre désintéressement religieux, j'espérais qu'on retrouverait en ce nouveau Pape quelqu'un qui prônerait des valeurs plus ouvertes et plus à gauche... l'ordination des femmes, l'acceptation des différences, l'équilibre entre les riches et les pauvres, l'altermondialisation, etc.

Quelqu'un à même de nous faire comprendre que tout ce beau monde avait compris le message sous-entendu derrière l'exode des églises. Or, ce n'est clairement pas le cas. À voir le mec qu'ils ont élus, il est clair que le message qui est lancé est beaucoup plus de l'ordre du 'vous allez voir que nous vous mâterons' que du 'nous concevons qu'il est temps d'aérer les principes du christianisme'.

D'ailleurs, ses détracteurs ne sont pas doux : (http://www.boursier.com/v...)

'UNE CATASTROPHE'

Lawrence Cunningham, professeur de théologie à l'Université Notre-Dame de l'Indiana, s'est dit étonné par le choix des 115 cardinaux-électeurs.

'Je suis surpris pour deux raisons. La première, c'est son âge (78 ans). La seconde, c'est que je pensais qu'il s'agissait d'un candidat trop marqué (dans le camp des conservateurs)'.

De fait, plusieurs voix discordantes se sont également fait entendre, dénonçant le conservatisme du nouveau pape sur de nombreux dossiers, dont l'accès des femmes à la prêtrise, la contraception ou le droit à l'avortement.

'Nous considérons que l'élection de Ratzinger est une catastrophe', a déclaré Bernd Göhring, du groupe oecuménique allemand Kirche von Unten. 'C'est très décevant, même si c'était prévisible. Il ne faut pas s'attendre à des réformes de sa part dans les années à venir (...). Je pense que davantage de personnes vont tourner le dos à l'Eglise.'

Place Saint-Pierre, les réactions étaient également partagées.

'C'est un moment historique mais un moment triste. Il est conservateur. Il est même plus conservateur que Jean Paul II. Tout ce qu'il sait faire, c'est condamner, condamner, condamner', regrettait Agusti Capdevila, un fidèle venu de Barcelone.

'Ratzinger n'est pas très exaltant. Avec lui, il n'y a pas de place pour le débat, pas de place pour les opinions différentes. Ce n'est pas tant le fait qu'il devienne pape qui me déçoit, c'est que les cardinaux aient voté pour lui', ajoutait Dermot Manning, un Irlandais.

En Amérique latine, où la communauté catholique espérait l'élection d'un pape issu du continent, la déception était aussi palpable.

'C'est un triomphe pour la droite capitaliste dogmatique. Pour moi, il s'agit du pire choix que les cardinaux pouvaient faire. Il représente le pire du pontificat de Jean Paul II sans ses meilleurs aspects, qui étaient son charisme et ses compétences politiques', estime le théologien argentin Ruben Dri, professeur à l'Université de Buenos Aires.

Haut retour au début de la page

2005.04.19 @ 15:07 par Monique

> de l'ordre du 'vous allez voir que nous vous mâterons'

Tu ne penses pas si bien dire Denis :-)
Le cardinal allemand Joseph Ratzinger présidait la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, à l'origine la Sacrée Congrégation de l'Inquisition romaine et universelle (fondée en 1542) par ces gens qui aimaient leur prochain au point de les brûler vifs !
Une lecture 'édifiante' : http://www.vatican.va/rom...
(je précise que le site du Vatican ne fait pas partie de mes signets !)

Pendant que je tape cette réponse, j'entends les informations à la radio... j'aime cette réaction lors d'un micro trottoir 'c'est bien qu'il soit âgé, s'il se trompe cela ne durera pas trop longtemps'

Amicalement,
Monique

Haut retour au début de la page

2005.04.19 @ 18:44 par DenisB.

Que Dieu t'entende ma chère ! Enfin bon, laissons la chance au coureur quand même. =)

Haut retour au début de la page

2005.04.20 @ 00:28 par solo

J'aime bien le terme de 'Pape Tampon'. Sinon je n'en pense rien, enfin pas grand chose.

Haut retour au début de la page

2005.04.20 @ 01:28 par Greg

D'un autre coté, il avait été dit bien avant la mort du Pape que le successeur de Jean-Paul II serait agé ... car beaucoup ont trouvé son pontificat bien trop long, ne laissant que peu de place pour le changement.

Pour ce qui est de redorer le blason de l'Eglise auprès des jeunes, c'est évident que ça n'est pas pour ce pape là ... prenez vos tickets pour le suivant ! ;-)

Haut retour au début de la page

2005.04.20 @ 01:28 par Xethorn

On devrait envoyer à tout les papes les nouveaux nés qui n'étaient pas souhaités (viol, pas les moyens d'élever un enfant dans de bonnes conditions etc.). Ils comprendront peut-être l'intérêt de l'avortement.

Les papes sont peut-être intelligents, mais leur ouverture d'esprit reste à revoir. Un problème d'éducation ?

Haut retour au début de la page

2005.04.20 @ 01:31 par Olivier

Bah merdalor ! Le truc le plus 'interessant' dans toute cette histoire, c'est qu'il y a une extension *.va pour les noms de domaines du vatican !!!

C'est décidé, pour mon prochain site, je prend un *.va ça fera 'in', je pourrais me la péter > j'en suis :D
Lol !

T'as du bol d'avoir des scandales Denis, nous on a que des morts ! Entre Rainier (Monaco) et le pape, ils nous ont tous claqué entre les pattes !
Ahhh si, on a eu le mariage du prince Charles et de sa donzelle, rien à foutre non plus, mais on s'en est bouffé pendant des semaines.

Alors les infos d'y a 2 semaines :
Le pape est mort, Rainier va claquer, Charles se marie mais c'est repoussé vu que le pape est mort.

Les infos d'y a une semaine, Camilla va-t-elle être acceptée ? Camilla va-t-elle être reine ? Le pape est dans sa tombe. Ayé il nous a claqué dans les pattes (Rainier)

Les infos d'y a une demi semaine, bon les cadrinaux, bla bla bla, les cardinaux bla bla bla... Conclave, cardinaux bla bla bla. (cherchez pas, y a aucun information la dedans, mais c'est pourtant ce qu'on nous a rabattu toute la semaine)

Et enfin hier, 'Quelle couleur elle est la fumée de la cheminée ? noire, blanche, rouge, bleu, OOOhhh la belle verte...'

Damn it !

Haut retour au début de la page

2005.04.20 @ 01:33 par Olivier

Ahh oui, j'oubliais :
Denis, plus jamais ça !
Tu vois on s'en bouffe de partout à la téloch, pis toi faut que t'en cause aussi dis donc :D !!
Non mais c'est pas bientôt fini ?! :p

Haut retour au début de la page

2005.04.21 @ 15:47 par Francoise

moi je vais vous dire une chose le pape peut etre un nazi qu'il peut etre un ancien combatant de la seconde guerre mondiale il remplacera pas le papa jean paul II parce que lui au moins il a fais sa place lui en étant nazi il se fait detesté alors a quoi il sert de resté pape si personne vas lhonoré comme le pape jean paul II moi jy donnerais ma démission tu suite a sa place

Haut retour au début de la page

2005.04.22 @ 02:34 par Kévin

Moi j'ai vu le changement de pape, c'était comme ça =O ! http://kevin.descoubes.fr...

Haut retour au début de la page

2005.04.23 @ 17:15 par Thylogale S.R.

C'est impressionant les étiquettes que l'on colle a ce pape! il n'a encore rien fait et tout le monde lui crache dessus. Deja, je ne comprends pas en koi le lien sur le site du vatican pour la congrégation de la doctrine de la foi est édifiant, il faudra m'expliquer.

Il faut savoir que le poste de prefet de cette congrégation a de tout temps été jugé comme le plus difficile car le moins populaire: c'est un poste dans lequel il faut etre ferme. Tous les gens qui connaissent un minimum le poste et la personne vous diront que le conservatisme n'était dus qu'au poste!

De plus, Benoit XVI était auparavant un théologiens dont les idées etaient considérées comme novatrices, voire progressistes.

Quant à la fausse polémique sur les jeunesse hitleriennes, c'est tout simplement honteux de l'accuser

Il n'y a qqch que je ne comprends: pourquoi faudrait il que l'on change tout pour s'adapter aux autres: faut-il renier l'évangile pour plaire? Aujourd'hui, tout le monde s'offusque du fait que les papes pronent l'abstinence, mais c'est quand meme un sujet traité par l'évangile. Leur position sur l'avortement est le même.

J'ai deux soeurs infirmières, et sur le sujet de l'avortement, les enfants nés de viol et les problèmes financiers ne constituent que 5% des cas. L'avortement est devenu un moyen de contraception, et ca je trouve ca grave. Meme simone Veil admet que cette loi fait figure d'échec (étant donné qu'elle etait sensé faire diminué le nombre d'avortements, en apportant une aide destinée a dissuader d'arriver a ce terme, aide dont l'influence a été supprimée par le gouvernement il y a 10 ans).

Quant au préservatif. Les médias francais disent que J.P.II l'a interdit. Il a en fait simplement dis que le meilleur moyen de stopper l'expansion du sida était l'abstinence, et les media traduisent par J.P.II interdit le préservatif. Cette pseudo-interdiction (qui n'est pas effective) est juste un moyen de dire aux couples mariés de ne pas avoir peur de faire des gosses...

Ordinations des femmes? je ne suis pas connaisseurs, mais un père disait il y a peu qu'il n'aurait jamais pu accomplir convenablement son sacerdoce en étant marié.

Homosexualité? Encore une fois, on ne va pas renier la bible pour faire plaisir au gens. Il faut aussi comprendre que les cathos n'ont, en général, rien contre les homo, mais que le pb est seulement l'homosexualité....

Bon bref j'attends de voir avant de critiquer....

Haut retour au début de la page

2005.04.26 @ 11:36 par pascal

quel interet de tous ces gens pour le pape!!!! je pensais que le pape ninteressait que les cathos!!! mais non pas du tout!! ils ont tous leur avis sur le pape...il devrait etre comme ci , etre come ca....
est ce que je me mele moi de savoir ce qui se passe dans votre famille???
laissez nous, nous catholiques aimer notre pape et foutez nous la paix!!

Haut retour au début de la page

2005.04.27 @ 01:25 par Anonyme d'un matin.

'J'ai deux soeurs infirmières, et sur le sujet de l'avortement, les enfants nés de viol et les problèmes financiers ne constituent que 5% des cas. L'avortement est devenu un moyen de contraception, et ca je trouve ca grave. Meme simone Veil admet que cette loi fait figure d'échec (étant donné qu'elle etait sensé faire diminué le nombre d'avortements, en apportant une aide destinée a dissuader d'arriver a ce terme, aide dont l'influence a été supprimée par le gouvernement il y a 10 ans).'

Depuis la loi Veil, l'avortement est devenu à la mode et surtout, un symbole du féminisme (alors qu'au départ, comme pour le voile, tout les féministe n'était pas pour). C'est d'ailleurs comme le voile, le symbole l'emporte sur le problème, plutôt que de s'en prendre à la domination masculine disproportionné dans certaines branches de l'Islam, c'est plus facile d'interdire le port du voile à l'école, de même, plutôt que d'éduquer les femmes sur les risques des avortements illégeaux, de valoriser l'acouchement sous X ou toute autre bonne idée permetant à l'enfant de vivre, on désacralise la vie (de mon point de vue, le principe est simple : le spermatozoïe et l'ovule fusionne, il y a 46 chromosome là où il y en avait 2X23, donc, c'est un être humain, un point c'est tout ; pas de choix arbitraire disant que c'est un être humain à partir de X semaines), on désacralise la vie donc, en légalisant l'avortement (alors qu'il aurait été bien plus saint de dépénalisé le fait de se faire avorter, d'éduquer et de promouvoir l'acouchement sous X en lui donnant un visage plus attrayant pour les femmes ne voulant pas garder leur progéniture).

J'ajoute que je me place d'un point de vue éthique et que je comprend tout à fait que certaines femmes ai cru qu'elles n'avaient pas d'autres alternative que l'avortement, je ne veux en rien les culpabiliser, ni même critiquer leur choix, c'est au système que je m'en prend, pas à elles, je respecte ces femmes et leur décision car elle en avait le droit, ce que je conteste, c'est l'existance de ce droit à la place d'une solution plus éthique (mais bien moins simple à mettre en place) et surtout, le fait que ce droit ai été érrigé, à tord, en symbole du féminisme (combat que je soutiens avec conviction), ce qui donne un visage attrayant, où tout du moins, non repoussant, à la mort de foetus, tout comme l'oncle Sam donne un visage attrayant à la mort de soldat pour la domination du pétrol. Cette loi à entrainer l'augmentation du manque de respect pour la vie. Encore une fois, je ne veux pas culpabiliser les gens qui manque de se respect, ce sont des victimes du système en place, système qui, dans bien des domaines, ne s'embarasse pas assez d'éthique...

Alors, oui, je ne suis pas pour l'avortement, traitez-moi de tout les noms si vous vouller puisque c'est plus facile que de me comprendre et de risquer de persevoir une certaine vérité dans ce que je dis.

Voilà pour une des polémiques, pour les autres, je suis d'accord avec la majorité, un Pape aussi conservateur (si il l'est vraiment, je n'en sais rien d'autre que ce que l'on m'en a dit), ce n'est certainement pas une bonne chose (de même que l'extrémisme dans l'Islamism est une très mauvaise chose, des milliers de gens en sont mort...), bien sûr, il faut relativiser, mais, à voir les danger d'un extrême, je ne peux que m'interroger sur les danger d'un extrême semblable, même bien plus modéré.

Le fait que ce Pape soit si vieux n'est certainement pas une bonne chose non plus, en fait, le vrai problème à ce niveaux-là, c'est qu'on est Pape jusqu'a sa mort (comme on est roi jusqu'a sa mort, ce qui est tout aussi idiot, tout personnage enfluant en politique devrait pouvoir se retirer d'une gouvernance lorsqu'il n'est plus apte à gouverner).

Je suis agnostique et je revendique le droit à aborder ce sujet, non, on ne laissera pas les catho. tranquille tant que leur Pape aura une certaine influance dans la politique mondiale (influance relative, j'en convient, mais influance quand même). Notre société occidantal est si marqué par le Christianisme (en amérique, il n'y a même pas la séparation entre l'église et l'état...) que tout qui en fait partie (de la société occidantal) ne peut que s'interroger sur les dirigants du Christianisme, donc, le Pape et ces idées sont important à nos yeux et, je ne vois vraiment pas au nom de quoi on vous laisserais, vous catholique, entre vous, alors que vous avez une influance sur nous.

P.S. : Si je suis aujourd'hui anonyme, c'est parceque mes idées sur l'avortement m'on déjà vallu trop d'attaques personnelles qui ne font que polluer mes relation avec autrui (et oui, on est libre de penser, mais pas tout haut quand on touche est de sacro-saint principes ou plutôt à des principes érrigé en symbole, malgré leur manque d'éthique). N'aiment pas l'anonyma, je laisse mon adresse e-mail à notre hôte (et donc la possibilité de savoir qui je suis), je le crois assez intelligent pour ne pas amalgamer mon opinion sur un point éthique et la personne que je suis, je lui demande de ne pas révéller mon identitée, car, ce qui est important, ce n'est pas qui je suis, mais, ce que je pense et laisser la possibiliter de s'en prendre à moi personnellement en révélant mon nom ne peut que me faire du mal, ce ne sera en rien constructif.

Haut retour au début de la page

2005.04.27 @ 07:04 par DenisB.

Et ton secret demeurera le mien, cher anonyme. ;)

Cependant, même si je ne suis pas forcément d'accord avec toi (je me qualifierai effectivement beaucou plus en faveur que contre et ce, malgré deux enfants à ma fiche), je voudrais simplement soulever que si les avortements liés aux viols ne représentent que 5% des cas, c'est toujours un 5% de vies de mères non souhaitées et fort probablement hypothéquées (pour ne pas dire gâchées) que l'on ne saurait banaliser avec une statistique...

Car au-delà, du débat, il y a toujours les gens qui devront vivre tout ce qui vient après une naissance non-souhaitée. Rejet, souvenirs, etc.

Haut retour au début de la page

2005.04.27 @ 11:38 par marie

de toutes façons, que l'on soit pour ou contre l'avortement, c'est le genre de choix qui doit rester entièrement personnel. C'est tellement devenu une polemique de société que beaucoup de femmes qui ont avorté se retrouvent pointées du doigt et jugées par les autres, elles n'en ont pas besoin, leur conscience est deja là pour ça. Les hommes ne s'en rendent pas forcement compte parce qu'ils ne vivront jamais cette situation, mais la decision d'avorter ou non est très dure à prendre et à assumer, ça n'a rien d'un phenomène de mode. Même un avortement s'assume jusqu'à la fin de sa vie, ça ne s'oublie pas comme une petite robe qu'on aurait vu dans un magasin.
ma pensée est simple, si tu es contre , n'avorte pas, ou essaye de convaincre la mère de ton enfant de ne pas le faire, si tu es persuadée que tu n'as pas d'autre choix, ça ne regarde que les personnes concernées.

Haut retour au début de la page

2005.04.27 @ 12:08 par DenisB.

> Les hommes ne s'en rendent pas forcement compte
> parce qu'ils ne vivront jamais cette situation,
> mais la decision d'avorter ou non est très dure à
> prendre et à assumer, ça n'a rien d'un phenomène
> de mode. Même un avortement s'assume jusqu'à la
> fin de sa vie, ça ne s'oublie pas comme une petite
> robe qu'on aurait vu dans un magasin.

La plupart peut-être, mais pas tous. Ayant personnellement accompagné une ancienne copine à un avortement sur lequel nous nous étions tous les deux entendus vu notre jeune âge, j'ai par la suite évidemment vécu l'expérience beaucoup mieux qu'elle... mais ce n'est qu'avec la venue aux mondes de mes propres enfants, une dizaine d'années plus tard que j'ai vraiment compris la portée de cette décision. Alors même si je suis un mec, je conserverai toujours quelque part au fond de mon esprit le fait que j'aurai pu avoir cet enfant là. Je vis très bien avec ça quand même, d'où justement ma capacité à m'affirmer pro-choix, mais comme dans un million d'autres domaines, tout n'est pas tout noir ou tout blanc.

Haut retour au début de la page

2005.04.27 @ 13:21 par marie

>mais comme dans un million d'autres domaines, tout n'est pas >tout noir ou tout blanc.

tout à fait d'accord, c'est bien pour ça que c'est un choix qui doit rester personnel.
Je sais bien qu'il n'y a pas que des hommes (et que ce ne sont pas tous les hommes) qui comparent l'avortement à un phenomene de mode, la betise n'etant pas réservée à un sexe, mais force est de constater que jusque là, ceux que j'ai entendu tenir ce discours etaient des hommes.

Haut retour au début de la page

2005.04.28 @ 02:56 par collaud

Votre intervention montre une blessure à l'âme.
Si vous n'êtes pas catholiques, je comprends votre déclaration, mais je la déplore, car comment peut-on juger une maison de l'extérieur, il faut y entrer, il faut y vivre et y vivre à 100%. Après on peut discuter.

Si vous êtes catholiques, demandez à la Vierge Marie ce qu'elle en pense, elle vous le dira, c'est sûr au fond de votre coeur. Elle vous dira aussi ce qu'elle pense de l'avortement, de l'homosexualité
Un pape n'est pas un parfait, il se peut qu'il ait fait la guerre, mais comment peut-on juger aujourd'hui ce qui s'est fait il y a 40 ans. Laissez à l'homme la possibilité de faire autrement, de juger autrement, de penser autrement qu'il y a 40-50 ans.
Que l'Esprit - Saint vous éclaire et vous donne la force et le courage d'aller de l'avant sans peur. Dieu est à l'oeuvre
Mireille

Haut retour au début de la page

2005.05.01 @ 10:26 par Xethorn

Je suis vraiment désolé de voir ce genre de message, c'est un peu décevant que certaines personnes arrivent à poster des messages sur une sorte de Dieu ici même. J'avais écris un long billet descendant celui précédant par des exemples concrets issues de la bible, mais finalement, je n'ai pas validé considérant qu'il vaut mieux laisser l'espèce humaine dans sa bêtise et sa recherche de la vérité par l'existence d'une entité relative.

Pour ce qui concerne l'avortement, il faut aussi voir que lorsque l'on donne la vie, on donne la mort, ainsi l'équation reste équilibré et dispose d'une seule variante : le temps. Qu'il soit minimum ou maximum, nous vivons dès le moment où les deux cellules ont fusionné. A partir de cet instant, nous nous développons à notre manière, et nous apprenons la vie ou alors la mort. Pour des personnes comme moi, plutôt obscures dans la pensée voire un peu pessimiste, je dirais que l'avortement est une bonne chose. Il y a trop d'enfants qui naissent sous X, trop d'enfants qui font leur vie dans des orphelinat, trop d'enfants qui perdent leurs parents (le tsunami en est un parfait exemple). Le monde devient trop peuplé, des gens meurent de fin, la pollution augmente, la vie devient invivable et aucune forme de religion ne pourra dire le contraire. J'adore le 'la rage de soutenir que tout va bien alors que tout va mal' de Candide. Il résume parfaitement la situation.

Mais revenons à l'avortement. Cette question est selon moi à résoudre à deux : l'enfant à un père et une mère biologique. 3 solutions sont offertes :

* Les deux sont pour ou contre l'avortement (naissance de l'enfant)
* La mère est pour l'avortement (naissance de l'enfant)
* Le père est pour l'avortement (naissance ou avortement)

Finalement, c'est la personne qui porte l'enfant qui aura le dernier mot (de mon point de vue, elle peut partir avec son enfant chose que le père ne pourra pas faire). En somme, cette décision se prend toujours à deux ou seul.

Je raconte vraiment n'importe quoi ... sûrement l'inexpérience et l'âge qui veut ça. Réellement, je pense qu'avorter n'est pas forcement un mal, il faut prendre en considération l'avenir et le cadre de l'enfant de telle manière à faire le meilleur choix.

Comme il a été dit : 'Rien n'est mauvais rien est bon', il faut savoir trouver les deux.

Haut retour au début de la page

Les commentaires et trackbacks sont désormais fermés. Pour toute remarque, vous pouvez toujours nous contacter.

Pisteur (Trackback)